Art de vivre
22:19 16 juillet 2019

Le secteur biologique en plein essor

Le secteur biologique en plein essor
Photo: Getty Images/iStockphotoLe nombre de produits biologiques est aussi en croissance, passant de près de 11 500 produits en 2017 à plus de 12 500 en 2018, soit une augmentation d'environ 10%.

En 2018, au Québec, le nombre d’entreprises détenant une certification biologique a connu une augmentation majeure.

Selon le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV), près de 2 671 entreprises, dont 2 083 entreprises agricoles, possédaient la certification. Il s’agit d’augmentations respectives de 23% et de 29% par rapport à l’année précédente.

Plus spécifiquement, le nombre d’entreprises en production végétale s’est distingué par une augmentation substantielle de 17%; la production animale a eu, quant à elle, une croissance de 11%, alors que la production acéricole a fait un bond impressionnant de 41%, passant de 646 à 913 entreprises. Pour le secteur de la transformation, on remarque, là aussi, un gain de 5% par rapport à l’an passé, passant de 432 à 455 entreprises.

«Ces données montrent une fois de plus que le secteur biologique fait preuve d’un grand dynamisme et constitue un réel vecteur de croissance de la Politique bio alimentaire 2018-2025 du gouvernement»

– Pascale Tremblay, présidente du CARTV

Par ailleurs, l’ensemble des superficies déclarées en régie biologique (cultures et pâturages) est passé de plus de 72 000 hectares en 2017 à près de 85 000 hectares en 2018, soit une augmentation significative de 17% au cours de la dernière année. Pas moins de 48% de cette superficie est consacrée aux céréales et aux oléagineux, alors que les fourrages représentent 36%.

Un des facteurs expliquant cet essor chez les producteurs est sans contredit l’aide financière que l’État leur accorde par l’entremise de nombreux programmes destinés à promouvoir l’agriculture bio.