Carrières

Le déroulement d’une bonne entrevue

Le déroulement d’une bonne entrevue
Photo: MétroLorsque vos références sont demandées à la première entrevue, c'est bon signe.

Vous avez terminé un entretien d’embauche et vous vous demandez si l’entrevue s’est bien passée, si vous avez réussi à capter l’intérêt du recruteur?

Un intérêt prolongé

C’est bon signe si la personne qui est chargée de votre entrevue semble apprécier votre conversation et vous écoute avec intérêt. Il se peut d’ailleurs que votre entrevue ressemble davantage à une discussion d’égal à égal, que le courant passe entre vous et que vous échangiez quelques sourires, voire des anecdotes. C’est encore mieux si le recruteur dépasse le temps qui vous était alloué en désirant en apprendre plus sur vous, car cela signifie que vous répondez aux critères qui ont été établis.

Un développement inattendu

La personne qui vous interviewe se met soudainement à discuter des avantages de l’entreprise et de votre salaire? Elle vous parle de la suite du processus d’embauche avant que vous le demandiez et se met à vanter les mérites de la compagnie? Vous représentez certainement un candidat potentiel, puisque tous ces détails n’auraient aucune importance si elle n’espérait pas vous revoir.

Si le recruteur vous invite à le contacter par courriel ou par téléphone pour poser des questions, c’est un signe que votre candidature l’intéresse.

Une visite et des présentations

Vous avez droit à une visite des locaux et vous vous faites présenter à quelques membres de l’équipe? Vous êtes alors évalué en tant que collègue potentiel plus que comme candidat. Si l’entrevue s’était mal déroulée, il y a de fortes chances qu’on vous aurait rapidement escorté vers la sortie.