Carrières
03:30 3 décembre 2019

Sondage: Les employés des services de garde veulent délaisser la profession

Sondage: Les employés des services de garde veulent délaisser la profession
Photo: iStockLes 2700 répondants, provenant du secteur des services de garde éducatifs ont rempli un sondage interne qui visait à évaluer les problèmes liés au manque de personnel et ceux qui sont à prévoir en cas de statu quo.

Le 1er décembre, les résultats d’un récent sondage ont révélé que l’ajout des maternelles 4 ans risquait de déstabiliser le réseau des services de garde éducatifs, déjà endommagé par des années d’austérité. Les 2700 répondants, provenant du secteur des services de garde éducatifs ont rempli un sondage interne qui visait à évaluer les problèmes liés au manque de personnel et ceux qui sont à prévoir en cas de statu quo.

Des résultats inquiétants

  • 23% pensent prendre leur retraite ou quitter la profession d’ici deux ans.
  • 44% affirment que le débat sur les maternelles 4 ans affecte leur moral.
  • 90% disent que leur CPE éprouve de la difficulté à recruter des éducateurs ayant une formation collégiale.
  • 27% indiquent que des postes sont actuellement vacants dans leur CPE.
  • 72% affirment que la pénurie de remplaçants les affecte personnellement.
  • 74% constatent des fermetures de collègues dans leur environnement.

La baisse significative des inscriptions en techniques d’éducation à l’enfance dans les cégeps du Québec compliquera davantage le renouvellement des ressources humaines au sein des CPE et des milieux familiaux régis et subventionnés.