Carrières
03:30 16 janvier 2020 | mise à jour le: 15 janvier 2020 à 19:16 temps de lecture: 1 minutes

La réfrigération pour un avenir rafraîchissant!

La réfrigération pour un avenir rafraîchissant!
Photo: Métro

La forte activité dans la construction institutionnelle et commerciale explique en partie la bonne situation de ce secteur et devrait continuer à favoriser l’embauche au cours des prochaines années.

Parmi les autres éléments qui soutiennent la demande, notons l’entretien et la réparation des installations existantes, ainsi que le recours à la climatisation dans les bâtiments.

Travailler en réfrigération demande de bonnes connaissances en mathématiques et en physique ainsi qu’en mécanique d’entretien.

Pour résoudre rapidement les problèmes du client, une forte capacité d’analyse et une grande dextérité manuelle sont d’autres prérequis.

Enfin, comme les normes environnementales évoluent, il est essentiel que le travailleur sache intégrer les nouveaux produits réfrigérants à sa pratique. Après avoir fait ses classes, le frigoriste peut envisager de fonder sa propre compagnie, ou encore de devenir responsable de chantier.

Le métier de mécanicien en réfrigération et en climatisation en chiffres (CNP 7313)*

Perspectives d’emploi (2017-2021)
Bonnes

Personnes en emploi (2016)
4500

Revenu annuel d’emploi (2015)
64 000$

Salaire horaire estimé (2016-2018)
33,47$ (médian)

* Données d’Emploi-Québec pour l’ensemble du Québec

Articles similaires