Éducation
15:12 7 octobre 2020 | mise à jour le: 7 octobre 2020 à 15:29 temps de lecture: 3 minutes

Trouble d’apprentissage : qu’est-ce que la dysphasie?

Trouble d’apprentissage : qu’est-ce que la dysphasie?
Photo: 123RFLa dysphasie prend plusieurs formes et persiste tout au long de la vie.

Un enfant qui vit avec une dysphasie éprouve des problèmes de communication orale et, souvent, écrite. Bien que ce trouble n’ait aucun impact sur l’intelligence, il peut compliquer la période des devoirs.

Vivre avec la dysphasie comporte son lot de défis. Heureusement, grâce à un suivi adéquat et à quelques trucs, il est possible d’accéder à la réussite scolaire. Voici donc quelques pistes de solution pour aider votre enfant à mieux composer avec ce trouble.

Comprendre la dysphasie

La dysphasie est un trouble du développement du langage qui nuit à la communication verbale. Tout comme les autres DYS (dyslexie, dyspraxie, etc.), elle n’a rien à voir avec l’intelligence. Causée par une dysfonction cérébrale, elle pose essentiellement des problèmes au niveau de l’expression et de la compréhension orale. Cependant, elle peut aussi toucher d’autres fonctions comme :

  • la planification;
  • l’organisation;
  • la motricité fine et globale;
  • l’attention.

Reconnaître les symptômes liés à la compréhension orale

Parce qu’elles sont nombreuses, les manifestations de la dysphasie sont difficiles à répertorier et à énumérer. Et même si seul un spécialiste est en mesure de rendre un diagnostic, voici tout de même quelques signes à ne pas négliger en lien avec la compréhension orale :

  • un vocabulaire moins riche;
  • une mauvaise interprétation des mots abstraits (ex. : semblable, la plupart, etc.);
  • une certaine difficulté à reconnaître le sens des mots interrogatifs (ex. : où, quand, comment, etc.);
  • une difficulté à comprendre les mots qui désignent le temps et l’espace (ex. : en haut, en bas, à gauche, à droite, etc.);
  • et une difficulté à comprendre les nuances.

Reconnaître les symptômes liés à l’expression du langage

Du côté de l’expression du langage, il est possible de remarquer certains symptômes comme :

  • un problème d’articulation et de débit;
  • une tendance à choisir les mauvais mots pour exprimer une idée;
  • une difficulté à construire des phrases;
  • et une mauvaise prononciation des mots.

Chez l’enfant dysphasique, il est également possible de noter :

  • une surutilisation des mots de remplissage (ex. : ça, chose, affaire, etc.);
  • beaucoup d’hésitations lorsqu’il parle;
  • et une mauvaise utilisation des mots de liaison.

Demander une évaluation

Si vous remarquez que votre enfant a quelques difficultés à s’exprimer ou à comprendre ce qu’il lit, vous pouvez en discuter avec son éducateur, son enseignant ou avec nos professionnels. 

Grâce à leur expertise, vous pourrez obtenir quelques exercices à faire avec votre jeune à la maison, afin de l’aider à progresser. Cependant, si les difficultés persistent (généralement plus de 18 mois), il peut être utile de discuter avec un spécialiste. Celui-ci pourrait alors : 

  • poser un diagnostic de dysphasie;
  • aider à cibler les besoins de votre enfant;
  • suggérer la mise en place un plan d’intervention adapté;
  • et diriger votre enfant vers les bons intervenants.

Trouver des trucs pour faciliter la période des devoirs

Puisque la dysphasie peut rendre un peu plus complexe la compréhension de certaines consignes, et même complexifier l’organisation des tâches, vous pouvez essayer de :

  • lire les consignes à haute voix et faire des pauses entre chaque phrase;
  • utiliser un vocabulaire simple;
  • faire des phrases courtes;
  • mimer les actions;
  • utiliser un pictogramme;
  • déterminer chaque étape de la tâche à réaliser;
  • prioriser ses actions;
  • et faire une liste à cocher. 

Cet article a été écrit par Marie-Ève Cloutier pour Alloprof Parents. La révision scientifique a été assurée par Sabah Meziane, orthophoniste.


Articles similaires