Blogue Décrypto

Le compte d’épargne crypto qui vous promet 5% de rendement

Le compte d’épargne crypto qui vous promet 5% de rendement
Photo: Ledn.ioLa publicité de Ledn invite a en faire plus avec nos avoirs.

Ce n’est pas le premier du genre, mais celui-ci est «fièrement construit au Canada» ! L’entreprise Ledn, basée à Toronto, a effectivement ouvert au public ce mercredi son compte d’épargne en bitcoins. En offre de lancement, les dépôts y bénéficient temporairement d’un taux d’intérêt supplémentaire de 1,5% portant ainsi à 5,1% le rendement annuel total.

Souvent, les acheteurs de cryptomonnaies laissent dormir leurs avoirs numériques dans leurs portefeuilles ou sur les comptes des plateformes d’échange où ils en ont fait l’acquisition. Ils exposent alors leurs jetons aux fluctuations du marché dans l’espoir que leur valeur va augmenter.

Mais ici, les paiements d’intérêts sont calculés et déposés dans le compte d’épargne au début de chaque mois, où ils peuvent ainsi continuer de fructifier.

«L’intérêt composé signifie que votre épargne peut croître de façon exponentielle», se félicite la jeune société. En transférant 1 bitcoin dès aujourd’hui sur le compte d’épargne de Ledn, le dépôt vaudra 1,0081 en juin et ainsi de suite jusqu’à atteindre 1,0512 BTC un an plus tard.

Se pose alors naturellement la question de bon sens: comment cette entreprise torontoise parvient-elle à générer ce rendement?

La première activité de Ledn consiste en fait à octroyer des prêts financiers dont la particularité est qu’ils sont libellés en dollar canadien mais ont comme collatéral des bitcoins. Ce que n’offrent pas (encore) les banques et prestataires de crédit traditionnels pour qui la plus populaire des cryptomonnaies n’a pas de valeur.

Ledn travaille ainsi avec des clients tels que des opérateurs de paiements crypto, des plateformes d’échange et autres marchés de gré à gré crypto qui doivent emprunter des bitcoins pour faciliter leurs transactions importantes.

Pour rassurer en ces temps de Quadriga et autres escroqueries, l’entreprise ontarienne joue la carte réglementaire en se présentant comme «entièrement conforme au Canada». Ledn dit respecter les normes les plus strictes en matière de protection des consommateurs, de confidentialité des données et de service à la clientèle. Et elle prend soin de préciser et de répéter qu’elle n’est pas une ICO.

Sur le plan technique, Ledn garantit la protection des bitcoins déposés grâce à des solutions de stockage hors-ligne installées à travers le pays dans des «coffres de qualité institutionnelle». Chaque client reçoit une adresse de portefeuille séparée permettant la vérification en temps réel des réserves sur la blockchain.

En pratique, «ouvrir un compte prend 2 minutes», assure Ledn. L’entreprise demande simplement à tous ses clients de fournir les informations nécessaires pour ses politiques d’identification et de lutte contre le blanchiment d’argent. «Nous n’exécutons aucune vérification de crédit», précise néanmoins le cryptoprêteur.

Le compte d’épargne est ainsi disponible «pour les bitcoiners du monde entier», à quelques exceptions près: les personnes sous le coup de sanctions légales au Canada mais aussi les résidents des États américains de New York, Washington, du Connecticut et du Wyoming. Quant aux coûts d’utilisation, les seuls frais facturés pour le compte sont des frais de retrait de 1%.

D’ailleurs, récupérer ses bitcoins est autorisé à tout moment et ce sans pénalité. «Nous traitons la demande rapidement et nous efforçons de placer votre bitcoin dans votre portefeuille dans les 24 heures», s’engage Ledn.

Il ne reste plus qu’à voir si les épargnants canadiens succomberont au charme de ce produit financier.

 

Des questions, remarques ou suggestions ?
N’hésitez pas à me contacter par mail en cliquant ici
et sur les réseaux sociaux via @francois_remyFranRemy ou francoisremy