Culture

Shia LaBeouf s’excuse d’une tirade raciste contre des policiers

In this Saturday, July 8, 2017 photo released by the Chatham County Sheriff's Office, actor Shia LaBeouf poses for a booking photo, in Savannah, Ga. LaBeouf has been released from a Georgia jail after posting $7,000 bond on charges of public drunkenness. In addition to the public drunkenness charge, he also was arrested for disorderly conduct and obstruction. Further details surrounding the arrest were not immediately available. (Chatham County Sheriff's Office via AP) Photo: Associated Press

L’acteur américain Shia LaBeouf s’est excusé mercredi d’avoir émis des commentaires racistes à l’endroit des policiers qui l’ont arrêté pour ivresse sur la voie publique le week-end dernier en Géorgie.

Le comédien a écrit dans une déclaration publiée sur Twitter qu’il menait un combat hautement médiatisé contre la dépendance depuis «beaucoup trop longtemps». «Honteux», il a qualifié son comportement de nouveau creux et l’a attribué en partie à son irrespect total pour l’autorité.

«Mes actions commandent de très sincères excuses, et je suis reconnaissant envers les policiers qui m’ont arrêté pour leur retenue», indique l’acteur dans son message.

Dans sa déclaration, dont l’authenticité a été confirmée par le publiciste de M. LaBeouf, l’acteur demande pardon et affirme, sans donner de détails, prendre des mesures pour redevenir sobre.

Ces excuses ont été diffusées quelques heures après que le site TMZ a publié une vidéo filmée au poste de police de Savannah, dans laquelle Shia LaBeouf dit à un policier noir qu’il ira en enfer en raison de la couleur de sa peau.

Articles récents du même sujet