Culture
12:12 29 janvier 2009 | mise à jour le: 29 janvier 2009 à 12:12 temps de lecture: 4 minutes

La maison de : Maxim Lapierre, ou quand les femmes du CH s'en mêlent

Maxim Lapierre n’a pas encore de poubelles. Le hockeyeur de 23 ans a beau avoir emménagé dans une grande et luxueuse demeure avant les fêtes, il ne sait toujours pas où disposer de ses ordures. Cette semaine, en l’absence d’une solution de rechange, il a dû attendre d’aller au gym pour pouvoir jeter les restants de son trio McDo!

Les téléspectateurs pourront voir cette anecdote au mois d’avril, quand l’émission La maison de : Maxim Lapierre prendra l’antenne sur les ondes de TQS. Au cours de cette série de 13 épisodes, la résidence de l’attaquant du Canadien de Montréal sera revampée par la designer d’intérieur Marie-Christine Lavoie… qui se trouve à être la conjointe de Mathieu Dandenault, un coéquipier de Lapierre.

Dans sa mission, Marie-Christine sera épaulée par trois de ses bonnes amies… qui se trouvent elles aussi à être les douces moitiés de joueurs du Tricolore : Hanna Koivu (Madame Saku Koivu), Amélie Cadrin (Madame Steve Bégin) et Maïka Desnoyers (Madame Guillaume Latendresse).

Conçue et produite par B612 Communications (une boîte de production indépendante derrière Suite 309 le dating show et Hôtels de stars), La maison de : Maxim Lapierre se veut également une incursion dans l’univers des femmes de joueurs de hockey.

«Les gens croient qu’on mène une vie glamour, ce qui n’est pas le cas,  a confié Hanna Koivu à Métro. L’émission va leur montrer qu’on est comme tout le monde, des personnes ordinaires, des mères…»

Attention! La maison de Maxim Lapierre ne s’inscrit pas dans le même créneau qu’Occupation Double et Loft Story, mais plus dans celui de Décore ta vie.

«Ce n’est pas un show de téléréalité. On ne planque pas des caméras dans leur vie privée. Vous ne verrez pas Marie-Christine en train de faire la cuisine pour Mathieu [Dandenault]», a précisé Frédérick Béland, de B612 Communications, au cours d’une rencontre avec les médias, hier matin.

Le tournage ayant débuté à la fin décembre, l’équipe de production avait très peu d’images à nous montrer. Seules deux auto-promos de 30 secondes chacune ont été présentées à la presse. On pouvait, entre autres, y voir Maxim Lapierre et Steve Bégin.

Si le hasard fait bien les choses, d’autres apparitions éclair de membres de la Sainte Flanelle sont à prévoir, nous a indiqué le producteur Vincent Gourd.

Pour jeune célibataire

Diplômée de l’Académie internationale du design de Montréal en 2003, Marie-Christine Lavoie n’en est pas à ses premiers pas dans l’aménagement intérieur. Elle vient d’ailleurs tout juste de terminer la maison de Jacques Villeneuve.

La demeure de Maxim Lapierre représente un nouveau défi pour la jeune femme, plus habituée à réaliser des décors faits sur mesure pour des familles.

«Comme Maxim est un célibataire qui veut s’amuser et recevoir des amis, je peux m’amuser, a-t-elle souligné. Il veut que ce soit quelque chose de flyé.»

Le Canadien approuve

Aux dires du producteur Vincent Gourd, le Tricolore ne s’est pas opposé à ce que Maxim Lapierre participe à la série. Reconnue pour être très protectrice envers ses joueurs, l’organisation du Canadien de Montréal n’a pas tenté de faire avorter le projet.

«On sait qu’on ne doit pas déranger la concentration de Maxim, note M. Gourd. C’est pour ça que, les jours de match, il n’y a pas de tournage.»

Si les cotes d’écoute sont satisfaisantes, TQS pourrait commander une deuxième saison de La maison de : Maxim Lapierre.

«La prochaine fois, on pourrait s’attaquer à la maison d’un chanteur ou d’un autre sportif», a précisé M. Gourd.

Articles similaires