Culture

Métro au 7e ciel

 

1

L’autobiographie d’Andre Agassi

Andre Agassi n’a jamais été comme les autres. Quand il jouait au tennis, son image de rebelle tranchait avec celle plus rangée (pour ne pas dire carrément coincée) de ses adversaires. En tant qu’auteur, il se livre plus que quiconque. Dans Open (maintenant en français, aux éditions Plon), le «kid de Las Vegas» admet qu’il éprouve une haine immense pour le sport qui l’a rendu célèbre. Dès les premières pages du bouquin, on comprend pourquoi. Agassi raconte en détail qu’avant même d’entrer à la maternelle, son père l’obligeait à frapper des balles pendant des heures sur les courts. Parmi les autres révélations surprenantes de l’ouvrage, citons sa consommation régulière de méthamphétamine – une drogue dure plus connue sous le nom de crystal meth – pendant son mariage avec l’actrice et ancienne mannequin Brooke Shields. Sur une note plus légère (mais tout aussi étonnante), le champion avoue avoir porté à l’occasion une perruque pendant ses matchs! À l’image de son jeu, cette autobiographie est tout simplement hallucinante! (Marc-André Lemieux)

2

Alice d’Avril Lavigne

Avril aux pays des merveilles? Certainement! La star canadienne a levé le voile cette semaine sur la chanson Alice qui se retrouvera sur la bande sonore du film Alice in Wonderland de Tim Burton, et qui sera disponible en magasin le 2 mars. La nouvelle chanson nous a agréablement surpris. La jeune rockeuse y présente une voix plus mature et, surtout, un environnement musical très différent de ce à quoi elle nous a habitués. Alice n’a rien à voir avec les titres punk-pop qu’Avril Lavigne offre à ses fans, la pièce proposant plutôt du piano, des cloches et une ambiance mystérieuse. Intéressant de la part de celle qui ne nous avait rien donné de nouveau depuis deux ans et demi. (Geneviève Vézina-Montplaisir)

3

Les 10 prochains posters des films de Matthew McConaughey

On rigole toujours quand on atterrit sur Cracked.com. Grâce à des chroniqueurs de talent, ce site web américain propose des articles et des vidéos hautement divertissants. Dans l’un de ses derniers papiers, l’écrivain Daniel O’Brien se paie la tête de Matthew McConaughey en prédisant le titre des 10 prochains films dont l’acteur tiendra l’affiche. En jouant dans une série de mauvai­ses comédies romantiques, le pauvre s’est bâti toute une réputation au cours des dernières années. Et les posters imaginés par O’Brien ne font que refléter cette triste réalité. Parmi les plus réussis, citons celui de Playing with Fire (où il incarnerait un pompier au côté de Kate Hudson). La prémisse et le slogan de Cold Feet (un projet de comédie romantique avec la très talentueuse Paris Hilton) nous ont aussi passablement déridé : «Il était prêt pour le mariage jusqu’au jour où leur avion s’est écrasé au pôle Nord.» (Marc-André Lemieux)

4

 

L’album Hope for Haiti
Avec plus de 170 000 copies écoulées en trois jours, Hope for Haiti est devenu, cette semaine, le premier album numérique à se hisser au sommet du Billboard 200. Et à l’écoute des titres qui s’y retrouvent, on comprend pourquoi. Enregistré vendredi dernier dans le cadre du téléthon organisé pour venir en aide aux victimes du terrible tremblement de terre qui a frappé la petite république des Caraïbes, l’album regorge de petits bijoux pop. Parmi les plus mémorables, on retient la fameuse Hallelujah de Leonard Cohen, magnifique­ment interprétée par Justin Timberlake et Matt Morris, le vieux classique soul Lean On Me, repris par Kid Rock, Sheryl Crow,  et Keith Urban, et une version a capella de Like A Prayer, rendue par Madonna et un chÅ“ur gospel. (Marc-André Lemieux)

5

Caos Calmo

Ce drame d’Antonello Grimaldi raconte l’histoire d’un prospère homme d’affaires qui s’interroge sur le sens de l’existence assis sur un banc de parc situé près de l’école de sa fille. Étude de mÅ“urs imprévisible et fine, Caos Calmo privilégie une approche patiente où fleurissent de nombreux moments d’une grande vérité psychologique. (mediafilm.ca)

6

Ricky Gervais dans The Invention of Lying
Le créateur de la série The Office se montre à la hauteur des attentes dans The Invention of Lying (présentement en DVD), une comédie dont il est aussi le coscénariste et le coréalisateur. Gervais y campe le rôle de Mark, un homme qui développe la manie du mensonge dans un univers où l’être humain ne dit que la vérité. On reconnaît l’humour pince-sans-rire du sympathique Britannique dans plusieurs des scènes du film, qui n’a malheureusement rien cassé au box-office. Soulignons aussi la présence de Jennifer Garner (étincelante dans la peau d’une beauté trop honnête) et les apparitions-surprises de plusieurs vedettes comiques, dont Tina Fey. (Marc-André Lemieux)

7

Le nouveau vidéoclip d’Amylie
Le concept du nouveau vidéoclip d’Amylie est fort simple. Dans Soigner ton cÅ“ur, on voit la chanteuse déambuler dans les rues du Vieux-Montréal le soir. Mais quand cette dernière passe devant un bâtiment, celui-ci s’éclaire, grâce à des boules lumineuses ou à des blocs multicolores. Le clip signé Gabriel Allard Gagnon est assez dépouillé, comme la chanson d’Amylie, mais pétillant ici et là, comme son interprète!  (Geneviève Vézina-Montplaisir)


 Métro en enfer!
Cette semaine, on se désole pour…


La critique entourant l’implication des artistes dans la cause haïtienne

Il semblerait que la multiplication des concerts pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre en Haïti en ait froissé quelques-uns. En début de semaine, de tristes cyniques ont fait part de leur scepticisme quant aux véritables raisons qui poussent les artistes à s’impliquer dans des causes humanitaires. «Ils entretien­nent leur capital de sympathie!» clamaient certains. «Ils veulent juste mousser les ventes de leurs disques!» s’écriaient d’autres. Notre opinion sur le sujet se résume en quelques mots : et puis après? Personnellement, on ne doute pas une seule seconde de la noblesse des sentiments de Luck Mervil et compagnie, mais dans l’hypothèse où les accusations seraient fondées, qu’est-ce que ça peut bien changer? Si la seule présence de Julia Roberts au téléthon Hope for Haiti réussit à convaincre quelqu’un d’ouvrir son porte-feuille et de donner, on ne voit pas où est le mal. (Marc-André Lemieux)

Qu’est-ce qui vous envoie au 7e ciel?
Partagez un coup de cœur en laissant un commentaire au bas de cet
article et votre commentaire pourrait se retrouver dans le journal!
Pas inscrit? Cliquez sur «Se connecter pour commenter».

Articles récents du même sujet