Culture

Maggie Gyllenhaal dans Crazy Heart: Un rôle qui tombe à point

Ned Ehrbar - Metro World News

Au centre de Crazy Heart se retrouve une histoire de romance quelque peu surprenante  entre un homme vieillissant et chanteur de musique country en décrépitude, Bad Blake (Jeff Bridges), et une jeune journaliste et mère célibataire, Jean (Maggie Gyllenhaal). Après avoir décroché de petits rôles dans The Dark Knight et Away We Go, obtenir un second rôle dans un film comme Crazy Heart était quelque chose que Maggie Gyllenhaal attendait avec impatience.

Et quand on lui demande ce que son personnage peut bien trouver à Bad, un homme ivrogne et déprimé, Gyllenhaal affirme qu’elle n’a jamais vraiment pensé à cela. «Qu’est-ce qui attire une personne vers une autre? Moi même, j’ai été attirée par des personnes qui ont été terribles avec moi de toutes sortes de façons», dit-elle. De plus, le script de Crazy Heart lui a paru si vrai, si réel, qu’elle n’a jamais remis en question sa motivation d’incarner Jean.

Seule une mère peut comprendre une mère
Le fait que le personnage de Gyllenhaal soit une mère, comme elle, a de plus augmenté l’envie de l’actrice de jouer ce rôle. Et elle a dit sentir que ce point en commun entre elle et Jean était crucial pour qu’elle puisse bien jouer son rôle.

Et parce qu’elle a elle-même un enfant avec son mari, Peter Sarsgaard, jouer le rôle d’une mère sur le marché du travail dans Crazy Heart lui a fait réaliser bien des choses. «Ma propre expérience de mère est tellement semblable à ce film, explique-t-elle. J’ai été enceinte pendant un an et j’ai ensuite consacré toute mon énergie, mon esprit et mon cÅ“ur à mon rôle de mère.

Mais j’ai eu un jour le sentiment que plusieurs mères ont, je crois, à savoir que j’avais besoin de faire quelque chose pour moi. Je suis une actrice et j’avais faim de mon métier. J’ai eu tellement de choses à exprimer dans Crazy Heart.»

Crazy Heart
En salle dès aujourd’hui

Articles récents du même sujet