Culture

Ethan Hawke/Daybreakers: Vampires pour adultes avertis

Ned Ehrbar - Metro World News

Compte tenu de ses antécédents professionnels, Ethan Hawke ne s’attendait absolument pas à incarner un vampire. Cependant, l’acteur de 39 ans soutient que son dernier film, Daybreakers (L’aube des survivants), était justement ce qu’il cherchait. «Au moment même où je finissais de jouer dans The Coast of Utopia, de Tom Stoppard, une Å“uvre de neuf heures sur des radicaux russes du milieu du XIXe siècle, un film de vampires me semblait très amusant, explique-t-il. Je voulais faire quelque chose que je n’avais jamais fait.»

Le film Daybreakers se déroule dans un monde où presque tous les habitants sont devenus des vampires, et où les réserves de sang humain sont en train de s’épuiser. Ethan Hawke tient le rôle d’un vampire scientifique qui tente de trouver une solution viable. «On entend régulièrement parler de l’épuisement des ressources dans les nouvelles, affirme-t-il. L’ironie, dans le film, c’est que les êtres humains représentent cette ressour­ce. Vider la Terre de son sang est une chose dont nous parlons constamment. Pour moi, c’est fascinant.»

Loin de Twilight
Ethan Hawke a été en partie attiré par Daybreakers par ce que ce film est loin d’une certaine franchise vertueuse dont l’action se situe dans une école secondaire et qui met en vedette Robert Pattinson. «C’est le premier film de vampires pour adultes depuis longtemps, ce qui est plutôt agréable à voir, fait-il observer. Pour le genre, le film est nouveau en ce sens qu’il n’est pas inondé de superstitions chrétiennes et qu’il est ancré dans la science-fiction. Je crois que c’est vraiment intéressant. Dans ce film, ce que j’aimais bien, c’est que l’on intègre les vampires dans la réalité; donc qu’ils occupent des emplois. Après tout, pourquoi pas?»

En famille
Ethan Hawke a pris plaisir à collaborer avec l’équipe de scénaristes et de réalisateurs australiens composée de Peter et de Michael Spierig, des jumeaux. «Beaucoup de gens qui sont très doués et qui possèdent ce type de vision et d’imagination sont arrogants et orgueilleux, prétend l’acteur. L’un des frères tire le meilleur de l’autre. J’imagine que très peu de gens qui travaillent avec Martin Scorsese le critiquent sur le plateau. Lorsqu’un frère jumeau se trouve sur le plateau, cela arrive fréquemment. Ils s’obligent mutuellement à s’améliorer.»

Le sang en horreur
Même s’il nous assure qu’il a apprécié sa première incursion dans le genre vampirique, Ethan Hawke n’a pas pris goût à l’aspect sanguinolent. «C’est l’élément qui m’a déplu le plus, confie-t-il au sujet du tournage des scènes très sanglantes de Daybreakers. C’était absolument pitoyable. Savez-vous ce que c’est que de manger en étant couvert de sang à l’heure du lunch?» 

Daybreakers
En salle dès aujourd’hui

Articles récents du même sujet