Culture

Revue de l'année 2009: Les Zapartistes dans votre petit écran

Geneviève Vézina-Montplaisir - Métro

Cette année, ceux qui n’iront pas voir la revue de l’année des Zapartistes sur scène pourront la regarder dans le confort de leur foyer. Le 27 décembre, le spectacle concocté par François Patenaude, Christian Vanas­se, François Parenteau et l’éternelle pigiste Brigitte Poupart, Zap 2009, sera capté pour être présenté à la télévision à la carte le 31 décembre à 20 h.

Cela n’empêchera pas les humoristes d’être cyniques à l’endroit de ceux qui ont marqué – souvent pour le pire – l’année qui se termine, tient à souligner François Parenteau. Sans trop en dévoiler sur Zap 2009, ce dernier a accepté de répondre aux questions de Métro sur les personnalités et les événements marquants des 12 derniers mois.    

Quel est le politicien qui vous a le plus inspiré cette année?
Je dirais Obama, pas pour ce qu’il a réussi, mais pour ce qu’il essaie de faire. La réforme du système de santé, il l’a poussée, même s’il faisait face à des vents contraires. C’est aussi difficile de rire de lui que de lui tirer notre chapeau, parce que des fois, on a l’impression que, nous autres, ça nous intéresse beaucoup, mais que le public en général manque des références qui permettraient qu’on s’amuse vraiment avec sa réforme.

Quelle est la personnalité dont on a trop entendu parler cette année?
Le Canadien! C’en est ridicule! On peut dire que le buzz autour du maire Labeaume semble disproportionné, mais l’importance que prend le Canadien est très exagérée. Une des nouvelles les plus commentées cette année en est une qui n’est jamais arrivée : l’échange de Vincent Lecavalier!

Quel événement auriez-vous aimé oublier cette année?
La corruption, mais il ne faut pas l’oublier, il faut s’en souvenir!

Quel artiste s’est le plus démarqué cette année?
Un artiste s’est beaucoup démarqué, mais on n’est pas sûr qu’il en est content : c’est Claude Dubois!

Quelle est la personnalité qui a commis la plus grosse bourde cette année?

Denis Coderre a fait une grosse bourde politique. Stephen Harper, on ne peut pas dire qu’il a fait une bourde avec Copen­hague parce que c’est ça qu’il veut. Il ne croit pas à l’environnement! Il y a aussi Louise Harel, qui a fait la bourde de se présenter au municipal. Mais la bourde de l’année, ce sont les citoyens qui ne sont pas allés voter!

Quelle personnalité aurait dû être honorée cette année?
Une personne qui s’est battu pour ses droits et qui a fini par avoir raison : Claude Robinson. Chapeau, il a tenu son boute! (NDLR : Le créateur Claude Robinson a eu gain de cause dans l’affaire qui l’opposait à la compagnie Cinar qu’il accusait d’avoir plagié son dessin animé Les aventures de Robinson Curiosité, devenu Robinson Sucroë.)

Quelles résolutions nos politiciens devraient-ils prendre pour l’année 2010?
Arrêtez donc l’hyper-partisanerie dont Harper se fait le champion, mais dont le Parti libéral de Québec nous a montré aussi des exemples cette année avec le Moulin à paroles. Pouvez-vous être plus rassembleurs et travailler avec les autres?

Quel est le dossier à surveiller en 2010?
L’attribution de contrats à la Ville de Montréal et dans les municipalités. Il va falloir, à un moment donné, qu’on fasse nos devoirs et qu’on arrête de se faire fourrer!

Zap 2009
Au Métropolis
Du 26 au 30 décembre

Articles récents du même sujet