Culture

Colin Firth dans A Single Man: En terrain inconnu

Colin Firth considère que le jeu ressemble un peu à une forme d’exploration. «Chaque fois que je m’engage dans un projet, j’ai la chance de plonger dans un univers particulier  et d’en apprendre davantage sur une époque ou un endroit qui m’était incon­nu», confie le célèbre acteur britannique. Dans le film A Single Man (Un seul homme) de Tom Ford, son dernier rôle lui fait découvrir un monde totalement nouveau (du moins, pour lui) : la vie de George, un professeur d’université homosexuel qui tente de surmonter la mort de son partenaire.

Malgré le penchant
de l’acteur pour l’exploration, l’interprétation d’un homme gai ne différait pas vraiment d’une journée de travail normale. «L’amour reste l’amour, précise-t-il. Je ne pense pas que mon jeu doive être différent parce que mon partenaire est un homme. De toute façon, il est peu probable que la personne avec laquelle je joue soit mon amoureux.»  

Comme le film se déroule aux États-Unis au début des années 1960, l’orientation sexuelle de son personnage pose évidemment problè­me. Colin Firth juge que la sobriété avec laquelle Tom Ford la dépeint est efficace. «On sent la présence de la sexualité d’un bout à l’autre du film, ce qui est renforcé par le fait que nous ne voyons personne baiser, explique-t-il. Nous n’avons pas besoin d’entrer dans le territoire des fonctions corporelles. Ce qu’il y a d’intéressant à propos de la sexualité, ce sont ses implications.»

Une première réussie
Assurément, il n’a pas honte d’ajouter des éloges à celles qu’a déjà reçues Tom Ford, une figure emblématique de la mode qui a fait ses débuts en tant que réalisateur. «Pour moi, il était clair que ce n’était pas un projet de vanité, soutient-il. À lui seul, son choix de matériel me prouvait qu’il ne s’agissait pas seulement d’une occasion d’exhiber une collection printanière. Tom Ford est très doué. Il n’avait jamais produit de film, mais je n’ai pas eu l’impression de travailler avec un novice.»

Bien que Colin Firth ait reçu des félicitations pour son travail par le passé, on dit cette fois-ci que son interprétation dans A Single Man pourrait lui valoir un prix. Même s’il trouve toute cette attention flatteuse, il essaie de ne pas trop y prêter attention. «Il est difficile de juger un acteur dont le besoin d’attention insensé et insatiable est comblé, prétend-il. Il sera probablement à son meilleur. Lorsque je n’aurai plus d’attention, venez voir comment je me débrouille.»

A Single Man
En salle dès le 25 décembre

Articles récents du même sujet