Culture

Le clan Hallyday se veut rassurant

Renaud Ceccotti-Ricci - Métro France

Tout le week-end, le clan Hallyday est apparu confiant et rassurant quant à l’état de santé de Johnny Hallyday. Reste qu’on n’a toujours pas eu de point de presse officiel des médecins. Que faut-il croire? «Mon père va mieux, il se réveille doucement. J’ai vu son médecin. Il est hors de danger.» Les mots de David Hallyday à la sortie de l’hôpital Cedars Sinaï de Los Angeles se veulent rassurants. Accompagné de l’épouse du chanteur, Laeticia, du présentateur Nikos Ailiagas et de l’ami de la famille Jean-Claude Darmon, le fils du rockeur est ensuite allé dîner dans un petit resto, près de la clinique et loin des caméras.

Le clan Hallyday y est apparu plutôt détendu et relaxe, ce qui tendrait à confirmer la thèse officielle exposée au même moment par un autre ami de la star, Patrick Bruel, profitant d’un tournoi de poker à Las Vegas pour rendre visite à son «pote». «Les médecins sont maintenant confiants : ses jours ne sont plus en danger», promet Bruel, insistant sur la résistance de Johnny.

Réparer les dégâts
Mais la communication autour de l’état de santé de Johnny Hallyday s’arrête là. Ici à Los Angeles, personne ne veut évoquer le travail du docteur Delajoux, qui a opéré le chanteur à Paris avant de le laisser, selon le producteur Jean-Claude Camus, s’envoler pour la Californie. En parlant du «travail exceptionnel» des médecins de la clinique privée américaine où est présentement la star, Patrick Bruel note qu’ils ont «réparé les dégâts». Pas question pour autant de commenter l’agression dont le Dr Delajoux a été victime près de son domicile à Paris. Rappelons que Johnny Hallyday a été hospitalisé à Los Angeles pour une infection consécuti­ve à une intervention pratiquée par le neurochirurgien.

Pas de confirmation officielle
En près d’une semaine passée à l’hôpital, aucun point de presse officiel de la part des médecins n’a été tenu, comme cela se fait régulièrement lorsqu’une vedette est hospitalisée. Le Cedars Sinaï jouit ici d’une réputation d’extrême discrétion pour protéger ses patients très connus. L’établissement a été choisi par l’actrice Julia Roberts pour y accoucher, et le chanteur Barry White y est décédé.

Articles récents du même sujet