Culture

Anika Noni Rose, une princesse nouveau genre

Prêter sa voix à la première princesse afro-américaine de Disney est un cadeau inestimable pour une actrice, et Anika Noni Rose n’est pas sans le savoir. «La première fois que je l’ai vue en couleur, j’en ai eu le souffle coupé et j’ai éclaté en sanglots, raconte-t-elle. Même quand j’en parle aujourd’hui, je suis encore émue.»

Il faut reconnaître que c’est un pas énorme. Tiana, l’héroïne de la production La princesse et la grenouille, entre dans une catégorie de personnages extrêmement célèbres, comptant notamment Cendrillon, Blanche-Neige et Belle, du film La Belle et la Bête. Bien que Disney ait présenté d’autres ethnies, avec Jasmine dans Aladdin ou Mulan, aucun personnage noir ne faisait partie de cette palette. Jusqu’à maintenant.   

Anika Noni Rose ne se souvient toutefois pas d’avoir  remarqué l’absence de personnages principaux de couleur lorsque, enfant, elle regardait les films de Disney. «Je ne me sentais pas nécessairement défavorisée, précise-t-elle. Je regardais simplement des films que j’aimais. Je me rappelle que je me demandais s’il y aurait un jour une « Brune-Noisette » après avoir vu Blanche-Neige.»

À chacun sa signification
Au sujet de l’incidence de Tiana, l’actrice soutient que la princesse revêtira une signification différente pour chacun. «Pour mon neveu, Tiana sera la norme, explique-t-elle. Il n’en pensera rien. Ce sera sa première princesse, point à la ligne. Pour ma mère, qui attend ce jour depuis longtemps, Tiana sera comme son enfant, ni plus ni moins. Pour ma grand-mère, Tiana représentera quelque chose qu’elle n’aurait jamais cru voir de son vivant.»

Et pour elle? Elle affirme qu’elle se réjouit simplement de participer à l’un des somptueux films d’animation musicaux de Disney. «J’en ai toujours rêvé, confie-t-elle. Je ne rêvais pas d’être une princesse. Même si j’avais été un pissenlit, j’aurais été heureuse.» Amatrice avouée de Disney, Anika Noni Rose est en outre aussi ravie du retour du film à la technique d’animation traditionnelle du dessin à la main que de sa valeur culturelle.

La princesse et la grenouille
En salle dès aujourd’hui

Articles récents du même sujet