Culture

Questions en rafale avec l’auteure Louise Auger

Louise Auger Photo: Martine Doyon

Chaque semaine, Métro pose quelques questions à un auteur.

Dans quatre mois, Berthe aura 95 ans. Et elle compte bien fêter ça en grand! Tout en préparant son «festin de Babette», cette femme attachante, drôle, avant-gardiste, remplit son cahier de souvenirs. Des souvenirs accumulés au cours de sa riche existence, des beaux comme des douloureux, la plupart partagés avec la femme de sa vie.

Situé dans un futur rapproché, Le dernier hiver, de l’auteure et psychologue montréalaise Louise Auger, est une histoire d’amour, de vie, de survie aussi, idéale pour décembre. Idéale pour tout le temps.

Que lisez-vous en ce moment?
Un essai américain : Why Nations Fail. Et un roman de Madeleine Gagnon : Je m’appelle Bosnia.

Qui sont vos trois auteurs préférés?
Juste trois? Alors… Gilles Vigneault, pour l’univers poétique qu’il nous lègue; Michel Tremblay, planétaire parce qu’il est d’abord de son patelin; Alice Miller, dont les essais révolutionnaires nous révèlent la vérité sur l’enfance.

Quelle est votre expression ou citation favorite?
J’adore nos expressions pure laine. C’est tout croche. Un banc de neige. Tu m’aimes-tu?… «Pour un peuple sans histoire, on est plein de fun!» disait le grand Vigneault.

Chaque écrivain a des routines d’écriture qui lui sont propres. Quelles sont les vôtres?
Le matin, aussitôt levée, un café chaud à la main, je rentre dans mon monde. Plus tard dans la journée, je peaufine mon travail.

En tant qu’auteure, quelle est votre plus grande peur?
Manquer de temps pour faire éclore tous les projets qui couvent en moi.

Quel est votre pire défaut littéraire?
La lenteur. J’aimerais être une poule pondeuse… je suis une poule couveuse.

De quoi êtes-vous le plus fière en tant qu’auteure?
De mes images. De ma capacité à insuffler de la vie à mes personnages.

Que préférez-vous dans l’écriture? Qu’aimez-vous le moins?
Ce que je préfère : écrire, inventer une histoire. Ce que j’aime le moins : gérer les procédures de la publication.

Le Dernier hiver
Les éditions Sémaphore

Articles récents du même sujet