Culture
03:43 4 octobre 2019 | mise à jour le: 3 octobre 2019 à 23:00

7e Ciel: cette semaine, Métro craque pour Tout inclus, Le meilleur des mondes, Les offrandes…

7e Ciel: cette semaine, Métro craque pour Tout inclus, Le meilleur des mondes, Les offrandes…
Photo: Collaboration spécialeTout inclus

Tout inclus

Si on est chanceux, on vivra vieux. Mais comment vivra-t-on, une fois qu’on ne sera plus capable? Plus capable de faire les courses, plus capable de faire le ménage, plus capable d’entretenir le terrain… Pour bon nombre d’aînés, il ne reste qu’une option, semble-t-il: les résidences pour personnes âgées autonomes. C’est ce qu’a constaté l’artiste multidisciplinaire François Grisé après avoir séjourné un mois à la «maison de vieux» des Jardins du patrimoine de Val-d’Or. À partir de ses nombreuses rencontres et entrevues avec les résidents, il a conçu une pièce de théâtre-documentaire percutante, drôle, sensible et hyper touchante, qui s’interroge sur notre rapport à la vieillesse. Il est épaulé sur scène par trois formidables acteurs: Marie-Ginette Guay (sur notre photo), André Lacoste et Marie Cantin.

Marie-Lise Rousseau


Les Ballets Jazz de Montréal

La saison automnale de l’organisme Danse-Danse débute haut les cœurs avec un spectacle en trois temps orchestré par Les Ballets Jazz de Montréal. Le premier, infusé d’humour, emprunte les rythmes endiablés du mambo. Le second, plus émouvant, fait danser deux amoureux sur une chanson lancinante en hommage à Janis Joplin. Le dernier, favori de Métro, fait vibrer les corps de danseurs à la souplesse déconcertante sur des percussions inspirées de la culture
musicale nord-africaine.

Au Théâtre Maisonneuve jusqu’au 5 octobre.

Chloé Machillot


Le meilleur des mondes

Jusqu’où notre quête du bonheur peut-elle nous mener? Vers une société où le bonheur est une obligation et la tristesse une hérésie? Toujours avec humour et dérision, l’adaptation à la scène du classique d’Aldous Huxley Le meilleur des mondes par le dramaturge Guillaume Corbeil explore les zones d’ombre d’une société ultra-matérialiste pas trop loin de la nôtre. Si la critique sociale est parfois simpliste et manque un peu de mordant, on ne s’ennuie jamais dans ce spectacle qui nous met face à nos nombreuses contradictions.

Au Théâtre Denise-Pelletier jusqu’au 25 octobre.

Benoit Valois-Nadeau


Si le monde était…

Pas évident de parler à des enfants d’un sujet aussi délicat et complexe que le deuil. Ce livre le fait habilement, tout en douceur et de façon lumineuse grâce aux mots touchants de Joseph Coelho et aux magnifiques illustrations débordantes de couleurs d’Allison Colpoys. Cette tendre histoire d’une fillette qui se remémore les moments précieux passés auprès de son grand-père rappelle l’importance de chérir le «kaléidoscope de souvenirs» de ceux qu’on a aimés.

Aux éditions Les 400 coups

Marie-Lise Rousseau


Les offrandes

Maude, originaire de Baie-Comeau, a déménagé à Mexico à l’âge de 18 ans pour y étudier en criminologie. Pour gagner sa vie, elle mène de petites enquêtes liées à la disparition d’animaux domestiques dans la capitale. Puis vient le jour où son ex-belle-mère, Gilda, l’implore de faire la lumière sur la mort de deux jeunes femmes retrouvées pendues dans la cour intérieure de son immeuble. S’ensuit une épopée au cœur du Mexique pendant laquelle l’écrivain Louis Carmain expose les facettes les plus sombres de ce pays, loin des clichés qu’on lui associe.

Chez VLB éditeur

Zacharie Goudreault


Tellement hockey

La balado hebdomadaire Tellement hockey reprend du service pour une troisième saison, juste à temps pour le retour sur glace du Canadien. Allant au-delà des clichés et des réactions bipolaires des «joueurnalistes», les animateurs Martin Leclerc, Alexandre Coupal et Alexandre Gascon y analysent avec intelligence et humour (et aussi avec une belle concision, chose qui manque souvent dans le monde du balado) les péripéties du Tricolore et des autres équipes de la Ligue nationale. Un compte rendu bien fait et agréable à écouter, qu’on soit fanatique ou non de la Sainte-Flanelle.

Offerte sur Ici Radio-Canada Première

Benoit Valois-Nadeau


How to Get Away with Murder

Comment échapper à une condamnation pour meurtre? L’intrigante professeure de droit pénal et avocate Annalise Keating trouve toujours comment tirer son client d’affaire, qu’il soit coupable ou innocent. Elle initie un groupe d’étudiants privilégiés à son art de la rhétorique, mais quand ces derniers sont eux-mêmes impliqués dans un homicide, c’est l’heure de l’examen pratique!

Sixième saison désormais offerte sur Netflix

Chloé Machillot


Et on se désole pour… Le doublage de Netflix

La série Elite produite par Netflix avait tous les éléments que j’aime pour faire un 7e Ciel. À une exception près: la qualité du doublage. J’ai regardé la version anglophone de la série, espagnole à l’origine. Le décalage entre le son et le mouvement des lèvres des acteurs est flagrant. C’est à ce point mauvais qu’il devient inintéressant de regarder la série. Très dommage pour une série ayant un aussi bon potentiel! Je me demande si la version francophone est meilleure étant donné l’origine commune des langues.

Sébastien Larocque

Articles similaires