Culture
06:58 21 juillet 2011 | mise à jour le: 21 juillet 2011 à 06:58 temps de lecture: 4 minutes

Captain America: Chris Evans tient à son intimité

Chris Evans sait que sa vie est en train de changer. Et il tente de s’y préparer. Avec la sortie de Captain America: the First Avenger, l’acteur originaire de Boston sera sous les feux de la rampe. «Je me dis que je dois passer à travers cette semaine, avec les visionnements de presse, les tapis rouges, les caméras… raconte-t-il. Quand il y a beaucoup de monde, je ne me sens pas très à l’aise.» Métro s’est assis avec le charmant acteur pour discuter.


C’est une grosse semaine pour vous. Comment ça se passe?

Ça va, ça va. Je crois que je m’étais monté un scénario pire que ce que c’est réellement. Je m’étais préparé au pire. Je vais voir si les choses vont changer quand le film va sortir. J’aime ma vie privée. J’aime sortir de la maison. J’aime être capable de faire des choses normales, comme aller au marché, au gym ou à l’épicerie. La no-toriété change souvent ça. J’espère que ça ne changera pas trop ma vie ou que ça ne viendra que par vague. Je crois que ça changera maintenant avec le film, mais j’espère que ça reviendra à la normale par après…


Est-ce bizarre que la sortie de Captain America coïncide avec l’ouverture du Comic-Con?

Si la réaction des fans est bonne, ce sera génial. Sinon, ça pourrait être un désastre! Les fans de ce genre peuvent être très difficiles, et nous voulons nous assurer qu’ils aimeront le film. Sans eux, ce genre de film n’existerait pas.

Vous devriez vous en tirer tant que vous ne leur dites pas de grossièretés.

Exactement. Fuck les geeks! Trouvez un foutu sens à votre vie, les nerds! Oups. Il faudrait éviter de
publier ça…!Vous avez commencé le tournage de The Avengers.

Comment c’est de reprendre le rôle de Captain America si rapidement?
C’est ainsi. J’aurais aimé pren­dre une plus longue pau­se. Mais en même temps, ce n’est pas un problème grave. J’ai beaucoup de plaisir à jouer ce rôle.


Dans ce film, vous faites partie d’un groupe de superhéros avec Robert Downey Jr (Iron Man), Chris Hemsworth (Thor), Mark Ruffalo (Hulk)…

J’adore faire partie d’un groupe. Si je pouvais, je ne ferais que des films d’ensemble. Je trouve ça plus agréable de partager l’expérience.


Vous avez dit que Robert Downey Jr vous a donné beaucoup de conseils.

Il est formidable. Il m’a beaucoup aidé. Je lui ai parlé du stress et de l’insécurité que je ressentais avec toutes les entrevues et ce qu’apportait la célé­brité. Il m’a dit : «Tu dois en parler, ça va t’aider. La pire chose à faire est de garder ça pour toi.» C’est un homme qui est sain. Il a vécu beaucoup de choses.


Dans Scott Pilgrim vs the World, vous avez joué sur le mode parodique une star très vaniteuse. Comment vous assurez-vous de ne pas devenir comme ça dans la vie?

[Rires] C’est une bonne question. J’ai d’excellents amis et une bonne famille autour de moi. Je sais que c’est cliché, mais c’est vrai! Mon entourage est fantastique. Ils sont à Boston et ils me gardent
les deux pieds sur terre.


Maintenant que vous avez acheté une maison à Boston, passez-vous encore beaucoup de temps à Los Angeles?

En fait, c’est moi qui décide. C’est à moi de voir jusqu’à quel point je veux pousser ma carrière. Plusieurs acteurs ressentent le besoin de se dénicher tout de suite un autre gros rôle après un succès. Je ne sais pas si j’aurai autant d’ambition. Quand le tournage d’Avengers sera terminé, je vais sûrement passer du temps à Boston.


Savez-vous un peu ce que vous voulez faire par la suite?

Je ne veux pas m’imposer de limites. Je choisis mes projets en fonction du réalisateur. Peu importe si c’est un gros ou un petit projet. Si le réalisateur n’est pas bon, le film ne sera pas bon. Alors, si un réalisateur génial me demande de jouer le héros d’un film de guerre, je vais peut-être accepter, même si c’est un peu similaire à ce que je viens de faire. En fin de compte, je veux faire de bons films.


Quand retournez-vous à la maison?

Le 1er septembre. J’ai vraiment hâte. Ça ne passe pas assez rapidement à mon goût!

Captain America
En salle dès vendredi

Articles similaires