Culture
12:27 1 février 2021 | mise à jour le: 1 février 2021 à 12:27 Temps de lecture: 2 minutes

Disparition de Pierre-Paul Savoie, chorégraphe et fondateur de PPS Danse

Disparition de Pierre-Paul Savoie, chorégraphe et fondateur de PPS Danse
Photo: Rolline LaportePierre-Paul Savoie

Pierre-Paul Savoie est décédé dimanche 31 janvier à 66 ans, après un long combat contre la maladie. Chorégraphe-interprète et metteur en scène, il avait fondé la compagnie PPS Danse en 1989 dont il demeurait le directeur artistique.

La nouvelle a été annoncée par PPS Danse, alors qu’il luttait contre un cancer depuis trois années.

Pendant plus de trente ans, Pierre-Paul Savoie a dirigé l’ensemble des productions de sa compagnie. Diasporama, Corps Amour Anarchie / Léo Ferré… dans ses créations, il avait toujours à coeur la rencontre avec l’autre.

En 2020, Métro avec pu rencontrer Pierre-Paul Savoie pour son spectacle hommage à Lhasa de Sela, Danse Lhasa Danse.  «J’ai donné des directives. Première chose: on est au service de Lhasa», nous disait-il toujours dévoué à cet «autre».

Un peu comme une prophétie, il nous disait à propos de la chanteuse décédée à 37 ans du cancer: «personne n’a écrit avec une telle profondeur […]. Elle m’a appris à comprendre ce qu’était mourir».

La carrière de Pierre-Paul Savoie, dévouée et saluée

De nombreuses collaborations ont également jalonné la carrière de l’artiste, notamment avec Luc Plamondon, Claude Poissant, Michel Lemieux et Victor Pilon. Mais on retient aussi son duo avec Jeff Hall, Bagne, qu’ils ont créé ensemble et joué pendant une quinzaine d’années. Celui-ci est ainsi devenu une oeuvre marquante du répertoire québécois.

Pour saluer son engagement, plusieurs prix lui avaient été décernés. En 2004, il recevait le Prix Attitude décerné par le Réseau de diffuseurs de l’Est du Québec, puis en 2008 le prix Hommage RIDEAU lui était attribué pour sa contribution au développement de la danse au Québec.

Enfin, en 2015, le Prix de l’action culturelle de la ville de Montréal lui était remis pour souligner l’importance qu’il donnait aux rencontres avec un public-participant.

Jusqu’à la fin, Pierre-Paul Savoie travaillait aussi à la structuration d’un réseau international pour la danse jeune public (Young Dance Network).

Articles similaires