Débats

La relance hôtelière, nos employés et le tourisme d’ici

Photo: Archives

Mme Sonia Gilbert,

Propriétaire des hôtels Saint-Pierre et Hôtel 71

Du jamais-vu depuis les années trente, la crise sanitaire, vite devenue une véritable crise économique, nous a amenés, comme plusieurs entreprises, à revoir nos façons de faire et réviser notre modèle d’affaires. Nous avons dû déployer des mesures exceptionnelles en réponse à la pandémie et notre équipe a travaillé sans relâche à trouver des solutions novatrices pour assurer la continuité des affaires dans ce contexte difficile.

Non seulement nous avons dû réduire considérablement nos dépenses d’exploitation, mais nous avons dû malheureusement nous résoudre à procéder à une restructuration organisationnelle dans un contexte où les opérations ont grandement ralenti (nous avons connu, en 2020, une baisse de plus de 85 % de notre chiffre d’affaires).

Nos employés au cœur de la reprise Bien que la crise frappe toujours, nous gardons le cap sur l’après-COVID et notre organisation entrevoit l’avenir de manière positive. Nous mettrons les bouchées doubles afin de nous positionner favorablement et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés tout en retrouvant une certaine rentabilité.

Pour y parvenir, je pense qu’il sera essentiel de mettre « l’humain » au centre de nos actions en assurant un leadership rassurant, authentique et transparent et que nos messages soient alignés avec les valeurs de notre entreprise.

Le lieu de travail doit devenir avec le temps un lieu où les employés auront la possibilité de se réaliser, et de s’épanouir, aussi bien sur le plan professionnel que personnel.

Dans une période où la main-d’œuvre se fait rare, il est plus que primordial de continuer à renforcer chez eux le sentiment d’appartenance et de fierté qui nous démarque. Valoriser nos équipes doit être une priorité et les actions prises en conséquence permettront de maintenir la relation de confiance et de les préparer au mieux pour une reprise qui passera par une clientèle domestique.

Chose certaine, cette période de difficultés aura définitivement eu un impact positif sur nos ressources humaines qui, au cœur de la tempête, ont su se mobiliser et faire ressortir nos valeurs les plus nobles au bénéfice de nos clients. Je tiens à les remercier de leur engagement qui est le pilier de notre succès.

Une clientèle changeante à séduire de nouveau

Cette année, la « destination Québec » devrait avoir le vent en poupe auprès de la clientèle locale et il faudra savoir la toucher, en proposant une offre adaptée (famille, courts séjours), une politique tarifaire souple. Un aspect important pour séduire cette clientèle est d’exploiter et développer de nouvelles offres. Par exemple, nous avons adapté pour les amateurs de cyclotourisme, une salle sécurisée pour que nos clients puissent entreposer leurs vélos. Nous saluons également l’initiative de l’Office du tourisme de Québec, du Gouvernement du Québec et de la Ville de Québec dans leurs efforts de promotions pour attirer les touristes et prolonger leurs séjours ; ce qui j’en suis sûr aura un impact certain sur notre industrie.

Entreprise familiale, indépendante et originaire de la Ville de Québec, nos établissements placent au cœur de leurs actions le sens du service pour offrir à nos clients et nos employés une expérience privilégiée, dans des lieux d’exception et chargés d’histoire…une tradition que nous allons continuer !

Articles récents du même sujet