Publications spécialisées

Les métiers de l’accueil: une carrière d’avenir

Les métiers de l’accueil: une carrière d’avenir

L’industrie de l’accueil fait souvent l’objet de préjugés. Les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration proposent pourtant des carrières stimulantes et passionnantes!

Voici trois bonnes raisons d’étudier dans ce domaine.

Un emploi assuré dans l’industrie
D’ici 2030, 50 000 postes seront à pourvoir au Québec dans l’industrie de l’accueil. Que ce soit en sommellerie, en restauration, en service à la clientèle, en ventes, en tourisme ou encore en hôtellerie, il existe plus de 400 métiers différents, parmi lesquels beaucoup sont encore méconnus.

Étudier dans ce secteur, c’est donc la garantie de trouver un emploi, surtout quand on sait que le taux de placement des diplômés de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) dépasse 90%, tous programmes confondus.

Des conditions avantageuses
Si les conditions peuvent varier d’un emploi à l’autre, la pénurie de main-d’œuvre pousse les employeurs à faire des efforts considérables pour garder leurs employés.

Salaire, congés, nombre d’heures travaillées et heures supplémentaires, la Loi sur les normes du travail s’applique aussi aux salariés qui travaillent dans un restaurant, un hôtel ou une entreprise touristique.

Cette industrie offre aussi plusieurs avantages, comme la possibilité d’avoir des horaires flexibles, d’évoluer dans des environnements magnifiques, de rencontrer des gens des quatre coins du globe et de découvrir d’autres cultures. Sans oublier que ce sont des métiers exportables partout dans le monde!

Les conditions salariales sont également attractives: entre 2004 et 2012, le salaire horaire moyen dans le secteur touristique a connu une hausse de 25%, rien que ça !

Des possibilités d’avancement
Quel est l’élément le plus important pour gagner un bon salaire? La formation.

Car s’il n’est pas toujours nécessaire de posséder un diplôme pour travailler dans ce domaine, suivre une formation permet de progresser dans sa carrière et d’accéder plus rapidement à des postes de supervision ou de direction, selon le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme (CQRHT).

C’est aussi l’opportunité d’acquérir une boîte à outils pour, par exemple, se spécialiser en marketing, en gestion de projets ou en vente, ou travailler dans un domaine connexe comme les ressources humaines ou le secteur du luxe.
L’ITHQ, pour apprendre l’excellence

Étudier à l’ITHQ, c’est un peu avoir le meilleur de deux mondes: aller à l’école, tout en acquérant une tonne d’expérience et de contacts sur le terrain.

Qu’elles soient professionnelles, techniques ou supérieures, les formations de l’ITHQ ouvrent grand les portes du marché du travail et offrent à ceux qui le souhaitent un tremplin pour poursuivre des études universitaires.

Que vous soyez attiré par le tourisme, l’hôtellerie ou la restauration, il y a forcément un programme qui vous correspond!

Pour découvrir l’ITHQ et échanger avec des passionnés, ne manquez pas les portes ouvertes le 12 février prochain, de 16 h à 20 h.  

 

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *