Publications spécialisées
17:00 13 juin 2019

Permettre aux vétérans d’aller de l’avant

Publications Spécialisées

La pension à vie facilite la transition à la vie après le service

Effectuer la transition à la vie après le service peut se révéler complexe et exigeant. Il s’agit d’une étape importante sur le plan financier et émotionnel.

La pension à vie est un regroupement d’avantages et de services de santé mis en place pour aider les vétérans et les membres des Forces armées canadiennes (FAC) atteints d’une invalidité liée à une blessure ou une maladie attribuable au service, ainsi que leurs familles, au moment du retour à la vie civile. Son objectif est de faciliter la transition en favorisant le bien-être et en contribuant à la qualité de vie après la libération.

Chaque année, environ 5 000 membres de la Force régulière des FAC passent de la vie militaire à la vie après le service. Un sondage de 2016 sur la vie après le service révèle que 32 % des vétérans disent avoir de la difficulté à s’adapter à la vie après leur service.

Qu’est-ce que la pension à vie?
Avant tout, la pension à vie reconnaît le service de nos militaires en leur offrant, à eux et à leurs familles, un soutien financier et une stabilité. Depuis le 1er avril 2019, les vétérans et les membres pourraient bénéficier de prestations, y compris une :

  • indemnité pour douleur et souffrance : reconnaît la souffrance et la douleur attribuables au service par le versement d’une indemnité (mensuelle ou forfaitaire);
  • indemnité supplémentaire pour douleur et souffrance : prestation mensuelle non imposable pour les vétérans atteints d’une blessure ou d’une maladie grave et permanente;
  • prestation de remplacement du revenu : soutien financier mensuel pour les vétérans, survivants et orphelins afin de les aider à se remettre sur pied.

En proposant ces trois types de compensation, la pension à vie améliore le soutien offert aux vétérans et donne à ces derniers la possibilité de choisir l’option qui convient le mieux à leur situation particulière.

Qu’est-ce que le bien-être et comment s’applique-t-il à la vie après le service?
Le bien-être se définit comme « un état confortable, en santé et heureux », ce qui peut vouloir dire beaucoup de choses.

De manière générale, le bien-être englobe beaucoup plus que notre seule condition physique : il présuppose qu’une personne se sent la plupart du temps heureuse et en santé, socialement connectée et utile.

Le modèle de bien-être adopté par Anciens Combattants Canada considère le comportement d’une personne face à sept domaines interreliés : emploi ou autre activité principale, sécurité financière, santé, compétences et préparation à la vie active, intégration sociale, logement et environnement physique et environnement culturel et social.Chacun de ces sept aspects contribue à la qualité de vie.

Un sentiment global de bien-être est primordial pour réussir le retour à la vie civile, pas seulement pour les hommes et les femmes qui ont servi, mais aussi pour leurs familles. La pension à vie leur offre le soutien financier et les services de santé nécessaires pour leur permettre de s’ajuster à la vie civile tout en douceur.

Considérez le bien-être comme une machine : si l’une des composantes se coince, toute la machine tombe en panne. C’est la même chose pour le bien-être : si un seul aspect de votre vie ne tourne pas rond, comme des problèmes d’argent, d’anxiété ou d’isolement, il y a de fortes chances que vous ne vous sentiez pas à la hauteur,ce qui affecterait votre qualité de vie et celle des gens qui vous entourent.

Par exemple, si une personne atteinte d’un ESPT s’inquiète de ne pouvoir joindre les deux bouts, elle ne se concentre pas sur sa réadaptation et son rétablissement. La prestation de remplacement du revenu garantit que les vétérans qui sont confrontés à des obstacles à leur retour au travail reçoivent le soutien financier dont ils ont besoin pour aller de l’avant l’esprit en paix.

De même, l’indemnité pour douleur et souffrance permet à ceux qui sont atteints d’une invalidité, d’une maladie ou d’une blessure liée au service de recevoir au choix soit une prestation mensuelle soit un montant forfaitaire.

La pension à vie permet aux vétérans d’aller de l’avant et d’envisager une carrière après le service. Grâce à trois types de compensation, la pension à vie procure aux vétérans, aux membres des FAC et à leurs familles la sécurité dont ils ont besoin, dans la forme qui leur convient, pour réussir leur transition à la vie civile.