Élections américaines
22:36 3 novembre 2020 | mise à jour le: 3 novembre 2020 à 22:52 temps de lecture: 3 minutes

Vers un deuxième mandat de Trump? C’est encore possible

Vers un deuxième mandat de Trump? C’est encore possible
Photo: Tom Pennington/Getty ImagesLe président des États-Unis, Donald Trump

L’étau se resserre autour de Joe Biden. Ces élections américaines 2020 réservent bien des surprises puisque Donald Trump mène dans la plupart des États que le démocrate souhaitait remporter, soit au Texas, au Wisconsin, au Michigan, dans l’Ohio et en Géorgie. 

À l’heure d’écrire ces lignes, Donald Trump est à 50% du vote populaire, et bien en selle pour remporter également la Floride et la Caroline du Nord. Deux États indispensables à une éventuelle victoire du républicain. 

Sauf surprise, la Floride est même acquise à Donald Trump. Selon les premières estimations du New York Times, l’électorat noir a voté à 89% pour Joe Biden en Floride. Quant à Donald Trump, il obtient 45% du vote hispanique dans cet État.

Depuis 18h, la carte électorale des États-Unis s’est teintée de rouge. 

Au début de la soirée, Donald Trump était pourtant loin de figurer comme le favori de ces élections américaines. Son chemin vers un deuxième mandat à la Maison Blanche s’annonçait comme étroit et périlleux. 

À 22h, le scénario dans lequel Donald Trump devait remporter la Floride, la Géorgie, la Caroline du Nord, le Texas, l’Iowa et l’Ohio paraît tout à fait possible. 

La carte électorale ressemble beaucoup à celle de 2016, selon plusieurs commentateurs politiques. 

Tout va se jouer dans les Grands Lacs

Pour l’heure, Joe Biden est en plus mauvaise position qu’en début de soirée. Il doit impérativement reconquérir les États autour des Grands Lacs pour gagner, particulièrement le Wisconsin, le Michigan et l’Arizona. 

La soirée pourrait donc s’étirer plusieurs heures. Les yeux du monde sont tout particulièrement rivés vers la Pennsylvanie. À ce stade, Donald Trump y était en avance, mais tout reste à faire. 

Sur Radio-Canada, Elisabeth Vallet, directrice de l’Observatoire de géopolitique à l’UQAM, estime d’ores et déjà qu’il y a des leçons à tirer de cette soirée électorale, et plusieurs choses qui ont échappé aux observateurs. 

Rappelons que le premier de Trump ou Biden à remporter 270 électeurs du collège électoral sur les 538 répartis à travers le pays remportera les élections américaines et deviendra le prochain président des États-Unis. 

Valérie Plante derrière Biden

Notons que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a réagi aux élections américaines sur Twitter.

«Les yeux du monde, et tout particulièrement ceux de Montréal, sont tournés vers les élections américaines ce soir. Bonne chance @JoeBiden. @KamalaHarris, la ville de votre jeunesse est derrière vous!»

Articles similaires