Élections américaines
18:29 5 novembre 2020 | mise à jour le: 9 novembre 2020 à 00:06 temps de lecture: 3 minutes

Wisconsin: de fausses allégations de fraude circulent sur les réseaux sociaux

Wisconsin: de fausses allégations de fraude circulent sur les réseaux sociaux
FILE - In this Tuesday, Nov. 3, 2020, file photo, voters wait in line outside a polling center on Election Day, in Kenosha, Wis. Posts shared thousands of times on Facebook, Twitter and Instagram are falsely claiming that an impossible number of people cast ballots in Wisconsin. Meagan Wolfe, the state’s top elections official, addressed the social media rumors Thursday, Nov. 5, saying: “Wisconsin does not have more votes than registered voters.” (AP Photo/Wong Maye-E, File)

Des messages partagés des milliers de fois sur Facebook, Twitter et Instagram prétendent à tort que le nombre de personnes qui ont voté dans le Wisconsin dépasse le nombre d’électeurs inscrits dans l’État.

Une variété d’allégations trompeuses sur la participation électorale dans le Wisconsin a gagné du terrain sur le web après que le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden eut remporté une victoire serrée mercredi dans cet État clé.

Les messages ont alimenté les allégations selon lesquelles le vote aurait été mal géré dans un État crucial.

«Ça ressemble à de la fraude!», s’est exclamé le fils du président Donald Trump, Eric, sur les réseaux sociaux.

L’image qu’Eric Trump a partagée dans son message prétendait qu’il y avait une augmentation énorme et inexplicable du taux de participation dans le Wisconsin cette année. L’image présentait les pourcentages de participation électorale lors des élections présidentielles des 20 dernières années dans le Wisconsin, dont celui de  89,25 % cette année. Mais les années précédentes, alléguait à tort le message, le taux de participation n’avait oscillé qu’entre 67 % et 73 %.

L’image se base sur des chiffres erronés de la participation électorale dans l’État.

La Commission électorale du Wisconsin calcule le taux de participation en fonction de l’ensemble de la population en âge de voter, et pas seulement des électeurs inscrits. Toute personne admissible plus de 18 ans peut se présenter à un scrutin et s’inscrire pour voter le jour du scrutin.

En date de jeudi, le nombre de votes exprimés semblait être près de 3,3 millions, le plus élevé jamais enregistré dans le Wisconsin. Cela se traduit par un taux de participation d’environ 72 % de la population en âge de voter. En 2004, le taux de participation était plus élevé, à 73 % de la population en âge de voter.

D’autres utilisateurs sur les médias sociaux ont suggéré à tort que le nombre de votes exprimés dépassait le nombre d’électeurs inscrits.

Un utilisateur de Twitter a déclaré à tort que seulement 3129 000 personnes étaient inscrites pour voter dans l’État. C’était le chiffre d’inscription des électeurs juste avant les élections de mi-mandat de 2018. Mais à partir de 19 heures, dimanche, la Commission électorale du Wisconsin a signalé 3 684 726 électeurs inscrits.

Et ce chiffre — bien au-dessus des 3 239 920 votes exprimés — n’inclut pas les personnes qui se seraient inscrites pour voter le jour du scrutin.

En d’autres termes, il n’y a pas de fraude en jeu. Ce sont des publications sur les réseaux sociaux qui reposaient sur des chiffres obsolètes.

La Commission électorale du Wisconsin a reçu «beaucoup d’appels» au sujet de ces fausses rumeurs, a affirmé une porte-parole, Meagan Wolfe.

«Le Wisconsin n’a pas plus de votes que les électeurs inscrits, a assuré Mme Wolfe. Partagez les faits plutôt que des spéculations ou des rumeurs.»

Amanda Seitz, The Associated Press


Articles similaires