Élections fédérales 2019

Bloc québécois: connaissance du Français exigée pour obtenir sa citoyenneté

Bloc québécois: connaissance du Français exigée pour obtenir sa citoyenneté
Photo: Adrian Wyld/La Presse canadienneLe chef du Bloc québécois Yves-Francois Blanchet

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, veut déposer à nouveau un projet de loi pour que la connaissance suffisante du français soit condition pour obtenir la citoyenneté au Québec.

Aujourd’hui, pour obtenir la citoyenneté canadienne, les nouveaux arrivants doivent démontrer la connaissance de l’anglais ou du français. Ce n’est pas suffisant, selon le Bloc

«Il y a une langue officielle au Québec, et c’est le français. Il y a une langue commune au Québec: le français. Il y a une langue du travail: le français», indique le parti dans un communiqué émis mardi.

Selon Yves-François Blanchet, il est tout à fait «raisonnable» de demander une connaissance de cette langue. Sans elle, il serait impossible de «participer pleinement à la société québécoise».

Tous les autres partis fédéraux se sont prononcés résolument contre lors le projet de loi C-421. Jugé «irrecevable» et «anticonstitutionnel», il avait été fortement rejeté par la majorité libérale. En janvier dernier, Pablo Rodriguez, ministre du Patrimoine canadien, avait déclaré que le parti souhaitait «tracer des barrières sur la base de la langue, sur la base de la culture, sur la base de la couleur».

La réussite obligatoire d’une évaluation du niveau de français pour les immigrantes et les immigrants figure également parmi les demandes de François Legault aux chefs de partis fédéraux. Le premier ministre québécois voudrait également assujettir les entreprises de juridiction fédérale à la Loi 101.

C’est le gouvernement du Québec qui sélectionne les nouveaux arrivants. Il crée et gère les programmes d’intégration et assure l’accompagnement des personnes dans ce processus. Des programmes de francisation ont également été mis en place pour permettre aux nouveaux arrivants d’étudier cette langue dès leur arrivée.