Actualités
03:30 15 octobre 2019 | mise à jour le: 14 octobre 2019 à 23:09

Élections fédérales: plus de votes par anticipation cette année

Élections fédérales: plus de votes par anticipation cette année
Photo: Messager Lachine & Dorval - ArchivesUne forteresse libérale s'est écroulée comme un château de cartes à Québec, lundi soir, avec l'élection de la candidate caquiste Joëlle Boutin dans Jean-Talon.

Les électeurs sont sortis en plus grand nombre pour aller voter lors des deux premiers jours de votes par anticipation, cette année. Cette augmentation pourrait entre autres être causée par l’allongement des heures d’ouverture des bureaux de scrutin, selon Élections Canada.

En 2015, lors des deux premiers jours du vote par anticipation, environ 1,6 millions de personnes avaient utilisé leur droit de vote, selon Élections Canada. Ce chiffre aurait grimpé à 2 millions cette année, lors des journées de vendredi et de samedi.

Cette augmentation d’environ 25% pourrait avoir ses origines dans l’augmentation du nombre de bureaux de vote par anticipation ouverts cette fin de semaine, constate le porte-parole d’Élections Canada Pierre Pilon.

«C’est 4946 qu’il y avait en 2015, alors qu’en 2019, il y avait 6135 bureaux de vote par anticipation», souligne-t-il.

«Il semble y avoir un intérêt grandissant pour les gens d’aller voter avant. Est-ce que c’est parce qu’ils veulent éviter la cohue du 21 octobre? Ça se peut», reprend-il.

Plus de temps pour voter

Les heures d’ouvertures pourraient également avoir eu leur rôle à jouer dans l’augmentation du bassin d’électeurs par anticipation.

En 2015, fait remarquer Pierre Pilon, les bureaux de vote étaient ouverts de midi à 20h. Cette année, les électeurs ont eu droit à une période allongée de quatre heures qui s’étirait de 9h à 21h.

La tenue du vote lors de la fin de semaine de l’Action de grâce ainsi que la météo clémente pourraient aussi être des facteurs dans l’augmentation de la participation par anticipation, selon M. Pilon.

Le reste des résultats par anticipation, pour les journées de dimanche et lundi, sera dévoilé mardi ou mercredi, selon Élections Canada.

Une tendance?

Selon M. Pilon, l’augmentation des électeurs par anticipation s’inscrit dans une tendance générale.

«Entre 2011 et 2015, il y a eu une augmentation du vote par anticipation», confirme-t-il.

Élections Canada fait d’ailleurs des efforts dans l’ensemble pour inviter les gens à aller voter, entre autres par anticipation.

«On essaie de s’améliorer d’élection en élection pour aller toucher les clientèles. Le net de tout ça, on espère toujours que c’est un meilleur taux de participation», observe M. Pilon.

Après des taux de participation très faibles (58,8%) en 2008, la tendance pour le vote général est à la hausse. En 2011, une portion de 61,1% des électeurs éligibles a voté. Le chiffre est passé à 68,3% aux dernières élections fédérales de 2015.

Le jour officiel du scrutin se tiendra le lundi 21 octobre.

Articles similaires