Actualités

Élections fédérales: le Bloc québécois demande un recomptage dans Hochelaga

Élections fédérales: le Bloc québécois demande un recomptage dans Hochelaga
Photo: Collaboration spéciale

Le Bloc québécois n’a pas dit son dernier mot dans la circonscription d’Hochelaga. Après avoir perdu par à peine 300 voix dans le comté montréalais, le parti appelle désormais au recomptage des votes.

Le 21 octobre, la candidate du Parti libéral (PLC) Soraya Martinez a remporté la circonscription avec 328 voix d’avance sur le candidat du Bloc, Simon Marchand. La formation d’Yves-François Blanchet fait toutefois appel au tribunal pour s’assurer «que les résultats annoncés sont bel et biens exacts».

«Nous avons constaté des anomalies dans certaines sections de vote», a fait savoir le parti dans une déclaration écrite. Une contestation comme celle amorcée par le BQ doit être reçue au maximum quatre jours après la validation des résultats. Les candidats avaient jusqu’à aujourd’hui pour la déposer.

Simon Marchand, arrivé deuxième dans Hochelaga devant le Nouveau parti démocratique (NPD), a reçu près de 17 700 appuis le jour de l’élection. Il tente maintenant sa chance afin de donner une deuxième circonscription montréalaise au Bloc.

Sur l’Île, seule un comté est teint en bleu pâle: celui de la Pointe-de-l’Île. Le Bloc a presque toujours occupé ce secteur.

Reprendre Montréal

Sauf que le parti d’Yves-François Blanchet avait de grosses ambitions à Montréal. Certains sondages donnaient des victoires au Bloc dans Hochelaga comme dans la circonscription voisine de Laurier–Sainte-Marie. Au final, la formation fédérale a obtenu une première place et six deuxièmes places sur les 18 comtés de l’Île de Montréal.

Ce n’était pas la première tentative de M. Marchand en politique fédérale. Le candidat avait terminé au troisième rang lors d’une élection des plus serrées en 2015. La néo-démocrate Marjolaine Boutin-Sweet l’avait emportée avec 30,9% du vote contre Marchand (27,7%) et Marwah Rizqy (29,9%), qui a depuis été élue au provincial.

Le 21 octobre, Soraya Martinez est devenu la première candidate libérale élue dans Hochelaga depuis sa création en 2004. Le Bloc québécois avait remporté la circonscription de 2004 à 2011.

À Québec

Le Bloc fera aussi une demande de révision des votes dans la circonscription de Québec. La bloquiste Christiane Gagnon y a terminé deuxième par un peu plus de 200 voix. Elle tente un retour politique après près de 20 ans à la chambre des communes de 1993 à 2011.

C’est le ministre sortant Jean-Yves Duclos qui se place présentement juste devant Mme Gagnon dans le comté du centre de la capitale québécoise.