Élection dans Rosemont – La Petite-Patrie : le NPD saura-t-il conserver son siège?

Élection dans Rosemont – La Petite-Patrie : le NPD saura-t-il conserver son siège?
Photo: Archives

Ayant connu un fort succès depuis les élections de 2011 dans Rosemont – La Petite-Patrie, le Nouveau Parti démocratique (NPD) réussira-t-il à dire jamais « deux sans trois » au prochain scrutin?

En effet, la circonscription en plein cœur de la métropole a élu deux fois consécutivement Alexandre Boulerice (NPD) avec près de 50 % des voix.

Pendant plus de vingt années, Rosemont – La Petite-Patrie était un château fort bloquiste, élisant l’ancien Progressiste-conservateur Benoît Tremblay pour le parti indépendantiste en 1990. Le flambeau du Bloc québécois fut ensuite repris par Bernard Bigras en 1997 jusqu’à sa défaite aux mains des néodémocrates lors de la 41e élection générale fédérale.

M. Boulerice a alors joui d’une bonne longueur d’avance sur ses concurrents remportant 51 % des voix, contre 32,8% pour M. Bigras en 2011. Le NPD a répété l’exploit en 2015 avec 49 % du suffrage, tandis que le Bloc québécois a dégringolé à 21 %. De son côté, le Parti libéral a su remonter la pente partant de 9% des voix en 2011 pour collecter 20% des votes en 2015.

Enjeux

Si Alexandre Boulerice veut damer le pion à son adversaire libérale, celui-ci dirigera sans doute son attention sur la question de l’environnement. Si les intérêts des électeurs concernant cet enjeux sur la scène locale se traduisent au niveau fédéral, ceux-ci auront à cœur les dossiers des changements climatiques, du verdissement en milieu urbain et de la préservation des écosystèmes.

Problématique connexe à l’environnement, l’enjeu des transports est sans doute primordial pour les Rosepatriens. La Société de transport de Montréal connaissant une croissance du nombre d’usagers sur son réseau, particulièrement sur la ligne orange du métro, il sera essentiel d’assurer le financement de l’extension de la ligne bleue vers l’est et de nouvelles lignes d’autobus pour décongestionner le service.

Avec un nombre de familles s’étant accru de 4,1 % entre 2011 et 2016 dans Rosemont – La Petite-Patrie, dont une augmentation de 5,8% pour les ménages avec enfants, il est fort à parier que la question de l’aide fédérale accordée à celles-ci pourrait fournir des promesses électorales alléchantes aux candidats.

Résultat des élections de 2015

  • Nadine Medawar, Parti libéral du Canada (PLC): 20,6%
  • Jeremy Dohan, Parti conservateur du Canada (PCC): 4,2%
  • Sameer Muldeen, Parti Vert: 3%
  • Alexandre Boulerice, Nouveau Parti démocratique (élu) (NPD): 49%
  • Claude André, Bloc Québécois: 21%
  • Laurent Aglat, Rhinocéros: 0,8%

Candidats aux élections 2019

  • Genevieve Hinse, Parti libéral du Canada (PLC)
  • Claude André, Bloc québécois
  • Johanna Sarfati, Parti conservateur du Canada (PCC)
  • Alexandre Boulerice (sortant), Nouveau Partie démocratique (NPD)
  • Jean Désy, Parti Vert
  • Bobby Pellerin, Parti populaire