Conseils et stratégies d’affaires

Les folies des vacances

Photo: Métro

Travail. Les idées de changement que vous avez eues pendant vos vacances ne doivent pas être ignorées. N’allez pas les censurer sous prétexte que vous n’étiez pas vraiment vous-même quand vous les avez eues.

Vous avez passé de belles vacances. Vous avez vraiment décroché et vous revenez de celles-ci avec des idées plein la tête et une énergie qui ne vous est pas familière. Lors d’une journée passée sur la plage, vous vous êtes dit que vous devriez faire plus attention à votre corps. Lors d’une visite au musée, vous vous êtes dit que vous devriez vous mettre à l’aquarelle. Lors de l’ascension d’une montagne, vous avez eu comme une illumination sur la trajectoire que devrait prendre votre entreprise pour prospérer. Et un spectacle vous a rappelé que, tout petit, vous rêviez de chanter.

Que de beaux projets à mettre en œuvre! Mais vous vous dites aujourd’hui que tout ça n’était que fadaises, que vous vous êtes laissé emporter par l’ivresse des vacances et qu’il est temps de revenir sur terre. C’est beau, les folies des vacances, mais il y a un temps pour revenir à la réalité.

En effet, de quoi aurez-vous l’air si vous n’arrivez pas à vous remettre en forme? Que diront les gens si vos premières aquarelles ne sont pas à la hauteur de celles que vous avez vues au musée? Et si vos projets d’affaires étaient rapidement démolis par votre patron? Et si le prof de chant vous annonçait que, pour vous, c’est peine perdue?

Lors d’une entrevue, Michael Jordan, celui que la BBC considère comme le plus grand joueur de basket-ball de l’histoire, se confiait ainsi : «J’ai manqué plus de 9 000 tirs dans ma carrière. J’ai raté presque 300 matchs. À 26 occasions, j’ai manqué le tir qui nous aurait permis de gagner. Et j’ai raté beaucoup de choses dans ma vie. C’est la raison pour laquelle je réussis.»

Si vous reprenez votre vie comme vous l’avez quittée, elle ressemblera dans un an à ce qu’elle était avant vos vacances. Les idées que vous avez eues au cours des dernières semaines, c’est votre personnalité qui crie à l’aide. Donnez-leur une chance!

Elles ne seront pas toutes des succès. Elles ne vous attireront pas toutes des ovations. Mais chacune vous rapprochera du succès et de ce que vous êtes vraiment. Cette deuxième moitié de l’année n’a pas à être la copie conforme de la première.

Prouvez-vous que les défis ne vous font pas peur. Montrez à vos collègues que vous n’êtes pas prisonnier du statu quo. Faites grandir les talents qui dorment encore au fond de vous.

Articles récents du même sujet