Conseils et stratégies d’affaires

Comment prédire les comportements futurs des gens

Bannière web du chroniqueur Alain Samson pour le journal Métro
Photo: Métro

Rassurez-vous : cette chronique n’est pas ésotérique. Vous n’aurez pas besoin d’une boule de cristal ou d’un jeu de tarot pour relever ce défi.

Imaginons que vous faites passer des entrevues à des employés potentiels et que vous souhaitiez savoir comment ils réagissent dans des situations de stress, comment vous y prendrez-vous ?

Ou imaginons que vous rencontriez une éventuelle flamme amoureuse pour la première fois et que vous souhaitiez savoir ce qui l’énerve dans la vie conjugale. Comment ferez-vous ?

Dans ces circonstances, souvent, on pose une question axée sur le futur. Par exemple : « Il nous arrive d’avoir des moments où le stress est très présent ici. Seriez-vous capable de bien y faire face ?

Si vous posez cette question, ce candidat vous répondra probablement ce que vous aimeriez entendre. Il ne veut pas se caler s’il tient au poste. Il vous offrira donc un portrait idéalisé de ses comportements par temps de stress. Vous n’avez pas besoin de fiction à ce moment.

La meilleure manière de prédire le futur, c’est de regarder le passé. Les gens ne changent pas tant que ça avec le temps. Ils ont développé des habitudes et ils y tiennent. Vous aurez des informations plus pertinentes si vous posez plutôt les questions suivantes :

– Parlez-moi d’un moment où vous avez vécu beaucoup de stress dans votre dernier emploi.

Ensuite, taisez-vous. Donnez le temps nécessaire à votre interlocuteur. Il doit fouiller dans son passé. Puis écoutez soigneusement sa réponse. Demandez-lui ensuite comment il a réagi à ce moment, comment il a vécu ces instants et quelles leçons il en a tiré.

Si vous l’embauchez, vous pouvez vous attendre au même type de comportement. Questionnez. Reformulez. Élaborez. Vous connaissez déjà mieux votre candidat.

Quant à votre éventuelle flamme amoureuse, ne lui demandez pas où elle se voit dans cinq ans. Après avoir fait meilleure connaissance, demandez-lui simplement ce qui l’énervait le plus dans le comportement de son ex et quels étaient ses réactions à l’époque.

Vous aurez une bonne idée de ce qui l’énerve et, si vous vous reconnaissez dans les comportements qui lui faisait péter sa coche, il vaudrait peut-être mieux le laisser poursuivre son chemin.

Le problème, c’est que, très souvent, on souhaite tellement que ça fonctionne qu’on reste sourd à ce que l’autre nous dit. Et plus tard pourtant, quand les relations s’embrouillent, on réalise qu’on avait bien été averti. Vous saviez qu’il pétait les plombs sous le stress et il vous avait dit qu’il était jaloux. C’est juste que vous n’aviez pas envie de l’entendre.

Vous pouvez prévoir l’avenir. Posez quelques questions et, surtout, écoutez consciencieusement les réponses.

Articles récents du même sujet