Explorez
Contenu de notre partenaire

De bons vins pour la relâche

Champagne's spinning in a Lehmann glasses "Soufflé bouche" collection
Photo: Big Dodzy/Unsplash
Marie-Claude Di Lillo - Métro

Cette semaine je vous suggère trois vins pour la relâche !

La relâche, c’est l’occasion de jouer dehors avec les enfants puis de revenir à la maison pour cuisiner une bonne bouffe réconfortante. L’idée recette de la semaine plaira à toute la famille et les suggestions vins feront plaisir aux parents!

Bachelder La Pureté Chardonnay Niagara Escarpment 2019 / Vin blanc, 750 ml / Canada, Ontario / Code SAQ :12704101 / Prix : 19,95 $
Domaine La Montagnette Signargues Côtes du Rhône Villages / Vin rouge,750 ml / France, Vallée du Rhône / Code SAQ : 11095949 / Prix : 17,35 $
Cazes Hommage Cotes du Roussillon 2019 / Vin rouge, 750 ml / France, Languedoc-Roussillon / Code SAQ : 12704101 / Prix : 18,40$

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bachelder La Pureté Chardonnay Niagara Escarpment 2019 

Ce vin a été créé par un Québécois expatrié dans la région de Niagara pour produire des vins ayant une parenté avec la Bourgogne! Quand on y goûte, on comprend pourquoi: il a bien quelques similitudes avec le chablis. Comment est-ce possible? Certaines appellations du Niagara ont des sols et des climats qui peuvent s’apparenter à la célèbre région vinicole française. Puis, il y a le travail et les choix éclairés du vigneron. Provenant d’un unique terroir dûment sélectionné, les raisins ont été vinifiés judicieusement pour en préserver les saveurs. En n’ayant pas recours au bois, le producteur obtient un résultat qui met en valeur la pureté du terroir dans le verre. Idéal avec les fruits de mer.

Domaine La Montagnette Signargues Côtes du Rhône Villages 

Du plaisir on en aura avec ce vin gourmand ! L’hiver on aime les rouges avec du corps et de la matière. C’est le cas avec cet assemblage grenache, syrah, carignan et mourvèdre. Les Caves d’Estézargues est une coopérative dirigée par 10 vignerons d’expérience qui ont à cœur la qualité des étiquettes dont ils s’occupent. Leur ligne de conduite est très stricte: «Toutes les technologies dénaturant le vin sont proscrites. Les vinifications se font sans soufres et à basse température afin de profiter au mieux du fruit et du potentiel du terroir». On obtient un vin avec une facture un peu artisanale, non-filtré mais ô combien satisfaisant! Idéal avec notre ragoût de bœuf de la semaine.

Cazes Hommage Cotes du Roussillon 2019 

Ce vin est issu d’un domaine qui célèbre aujourd’hui ses 25 ans de production en biodynamie. Celle-ci a été créée en hommage au Maréchal Joffre, héros de la Première guerre mondiale, dont les vignes ont été rachetées par la famille Cazes en 1927. C’est aussi un hommage «au savoir-faire de tous les vignerons du domaine qui travaillent la terre et la vigne dans le plus grand respect de la nature, pour en extraire le meilleur», peut-on lire sur le site du domaine. En bouche, le vin est rond et séduit par ses notes aguichantes de fruits noirs, de garrigue et d’épices. On imagine aisément ce vin avec un repas réconfortant comme notre suggestion de plat de la semaine.

Mijoté de bœuf classique

Préparation : 30 minutes
Cuisson : 2 heures
Portions : 6 à 8

Ingrédients

  • 1 kg de cubes de bœuf à ragoût
  • 2 c. à soupe d’huile végétale
  • 2 oignons hachés
  • 1 c. à soupe d’ail haché
  • 2 branches de céleri coupées en dés
  • 15 ml d’assaisonnement patates au bacon
  • 2 tiges de thym
  • 2 feuilles de laurier Garno
  • 3 c. à soupe de farine
  • 5 tasses de bouillon de bœuf
  • 60 ml de pâte de tomate
  • Sel et poivre au goût
  • 6 carottes coupées en morceaux
  • 6 pommes de terre coupées en quartiers

Préparation

  1. Préchauffer le four à 190°C (375°F).
  2. Dans une cocotte, chauffer l’huile à feu moyen-vif. Saisir quelques cubes de viande à la fois, de 2 à 3 minutes. Réserver les cubes dans une assiette.
  3. Retirer l’excédent de gras de la casserole au besoin. À feu moyen, faire revenir les oignons environ 2 minutes. Remettre la viande dans la casserole.
  4. Ajouter l’ail, le céleri, l’assaisonnement pour pommes de terre et les fines herbes. Saupoudrer de farine et remuer. Verser le bouillon et la pâte de tomate. Assaisonner.
  5. Amener à faible ébullition en raclant les parois de la cocotte à l’aide d’une cuillère de bois afin de détacher les sucs de cuisson.
  6. Couvrir et cuire au four 1 heure. Ajouter les carottes et les pommes de terre et poursuivre la cuisson 1 heure, ou jusqu’à ce que la viande se défasse à la fourchette.

Crédits recette et photo : La Jardinière – Épices Garno