Inspiration

Écolos, stylés et uniques, ces sacs montréalais font fureur!

La créatrice québécoise Marilyne Bertrand
La créatrice québécoise Marilyne Bertrand Photo: Emilie Hébert

Pas gênant du tout d’accrocher un sac Bertrand La Ligne à son bras. C’est qu’en plus d’être fait de tissus recyclés trouvés dans les friperies, chaque modèle est unique.

La créatrice Marilyne Bertrand a lancé la marque au printemps dernier avec une série de pochettes aux teintes vitaminées et au design tiré des années 2000, dont le fameux style «baguette». Les influenceuses se les sont arrachées, dont Éloïse Larocque, Cindy Cournoyer, et Lucie Rhéaume.

Elle revient pour l’automne-hiver avec une collection aux tons plus neutres, terreux, mais surtout offerte dans une kyrielle de nouvelles matières et de formats tendance.

Parmi les tissus en vedette cette saison: du cuir, du suède, du satin, de la fausse fourrure colorée.

Il est impossible de croiser sa meilleure chum avec exactement le même sac à main. Chaque création de la marque est unique. Photos : Emilie Hébert

«[La marque a été créée] en l’honneur de mon grand-père Bertrand, qui avait sa manufacture dans les meilleurs et pires temps de Chabanel, raconte la designer-propriétaire. [C’est une manière, pour moi,] d’honorer une passion qui a passé au travers des générations chez moi. [J’ai aussi une volonté] de faire les choses localement ici avec les valeurs de chez nous.»

Les sacs fabriqués à Montréal seront en vente à partir du 6 novembre (à 13h) sur la boutique en ligne de Bertrand La Ligne à des prix variant entre 80 $ et 150 $. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet