Évasion, loisirs et plein air
09:31 26 octobre 2018 | mise à jour le: 26 octobre 2018 à 09:31 Temps de lecture: 2 minutes

Revendre son billet d’avion Air France: bientôt possible?

Revendre son billet d’avion Air France: bientôt possible?
Photo: © istock.com/isuzek

Les détenteurs de billets d’avion non remboursables pour un vol avec la compagnie nationale auront l’opportunité de revendre leur sésame sur une plateforme d’occasion et espérer récupérer au moins 50% du prix d’achat. 

Air France n’a pas encore communiqué sur le lancement du site web Flexfly.fr. Pourtant, la plateforme devrait intéresser un grand nombre de passagers dont les dates de voyage flexibles leur permettraient de dénicher des billets d’avion à moindre coût.

En ce moment, lorsqu’on arrive sur la page du site, on peut y lire ce message: «La phase d’expérimentation de FlexFly touche à sa fin, nous étudions l’intérêt de cette plateforme pour envisager son déploiement». 

Cette nouvelle place de marché de billets d’occasion propose à ceux qui ne pourraient finalement pas embarquer et qui avaient acheté des sésames non-remboursables de les mettre en vente. A noter qu’il n’est pas possible de revendre un seul des trajets d’un aller/retour.

A l’instar d’une petite annonce, le titulaire poste un message sur la plateforme. Air France se charge de l’informer lorsqu’un internaute est intéressé par la bonne affaire. Si ce dernier passe à l’achat, le propriétaire du billet recevra une «récompense» équivalente à la moitié du prix d’achat initial. De son côté, l’acheteur peut espérer profiter d’un rabais non-négligeable. A titre indicatif, Flexfly.fr propose un Paris/Santiago du Chili à 739 euros. Selon le site, un acheteur économiserait 306 euros. 

Les propriétaires de billets d’avion peuvent déjà revendre leurs billets sur d’autres plateformes, selon la compagnie auprès de laquelle ils ont effectué l’achat (Easyjet, Transavia, Ryanair, Vueling…). Kelbillet.com propose ce service tout comme Zepass.com. 

Articles similaires