Évasion, loisirs et plein air

Kamouraska, romantique et délicieuse

Photo: Marie-Ève Campbell

Arriver à Kamouraska est absolument charmant. Les battures, ces marais salés qui bordent le fleuve, ont un effet apaisant. Les petites montagnes arrondies, appelées cabourons, et les îles de Kamouraska viennent compléter ce portrait parfaitement romantique. Ce n’est pas pour rien que le village fut un lieu de villégiature prisé et une station balnéaire réputée dès la première moitié du XIXe siècle.

Kamouraska est aujourd’hui encore un lieu aux multiples attraits. Le village et ses alentours dégagent un magnétisme certain: Christian Bégin, amoureux de longue date de la région, est nouvellement copropriétaire du Jardin du Bedeau avec la cheffe Marie-Fleur St-Pierre. L’épicerie fine est un lieu déjà bien connu et Christian Bégin souhaite faire du Jardin du Bedeau un véritable lieu de rencontre. Prêt-à-manger, nouveaux partenariats avec des producteurs locaux, peut-être même une buvette… Le nouveau propriétaire veut ainsi s’enraciner encore plus profondément dans le territoire kamouraskois.

Parlant de bouffe, il serait impensable de passer du temps à Kamouraska sans une visite chez Côté Est. Premièrement, le site du restaurant est magique. La vue sur le fleuve et les îles est spectaculaire de la cour arrière. Ensuite, Côté Est a su se renouveler d’une incroyable façon durant la pandémie. Le restaurant a d’ailleurs reçu un des lauriers accordés aux 10 restaurants de l’année lors de l’édition 2021 du gala. Perle Morency et Kim Côté, le couple copropriétaire, a élaboré pour cet été une offre en quatre formules : buvette à l’intérieur, cantina sur la terrasse, marché gourmand et caviste dans l’ancienne salle à manger, et la Table 50 dans une alcôve intime avec vue sur le fleuve et festin pour quatre.

Être à Kamouraska sans s’arrêter prendre un verre à la microbrasserie Tête d’Allumette serait tout autant surprenant. Pour s’y rendre, il faut rouler un peu vers l’est. Puis, au milieu de nulle part apparaît cette grande maison jaune où se préparent des bières que les locaux et les touristes s’arrachent. Martin Desautels, le brasseur-propriétaire, brasse ses bières à l’ancienne, sur feu de bois. Ce procédé à la fois rustique et rigoureux donne un style et une saveur uniques aux blanches, IPA, saisons et autres bières sauvages de la Tête d’Allumette. Et que dire de la terrasse avec vue panoramique sur le Saint-Laurent !

Art et artisanat

De nombreux artisans et artistes ont aussi choisi Kamouraska. Plusieurs sont d’ailleurs magnifiquement représentés chez Le Fil Bleu, voisine de porte de Côté Est. Installée dans l’ancien presbytère, la boutique de métiers d’arts rassemble le travail de plus de cent créateurs dont une majorité vit au Bas-Saint-Laurent. Fabrice Roy-Plourde, la propriétaire, transmet avec chaleur les qualités exceptionnelles des objets esthétiques ou utilitaires qui ont l’honneur de trouver place dans sa boutique. Repartir les mains vides est un défi !

Quant à lui, le Centre d’art de Kamouraska est un petit joyau. Situé dans l’ancien palais de justice, il a l’air d’un château à l’intérieur tout blanc et lumineux. Ça vaut la peine de détourner un peu son attention du paysage kamouraskois pour se plonger dans la sublime ambiance de ce centre d’art qui célèbre les arts visuels actuels. Il est à noter que la 10e Rencontre photographique du Kamouraska, qui compte sept expositions, en salle et à l’extérieur, se tiendra jusqu’au 6 septembre 2021. Ce rendez-vous culturel incontournable explore cette année la thématique du recommencement. Inspirant !

J’aurais aussi pu vous parler de projets fous comme un cirque à ciel ouvert construit sur une paroi rocheuse de 60 pieds, d’une boulangerie allemande, d’escalade ou de la microboutique d’un duo d’ébénistes inspirés. Ce sera pour une prochaine fois. Pour l’instant, les adresses sont juste ici !


Bonnes adresses

  • Le Fil Bleu, boutique de métiers d’art
  • Le Centre d’art de Kamouraska
  • Le Jardin du Bedeau, épicerie fine
  • Côté Est, restaurant en 4 formules
  • La Fée Gourmande, chocolaterie et bar laitier
  • Lauzier, poissonnerie et bistro de la mer
  • Boulangerie Niemand, pains de tradition allemande
  • Le Comptoir Gourmand, pâtisserie et café

Tout près de Kamouraska

  • Tête d’Allumette, microbrasserie — Saint-André-de-Kamouraska
  • SEBKA, escalade, randonnée, kayak et camping — Saint-André-de-Kamouraska
  • Cirque de la Pointe-Sèche — Saint-Germain-de-Kamouraska
  • Le Tenon et la Mortaise, microboutique d’ébénistes — Saint-André-de-Kamouraska

Articles récents du même sujet