Évasion, loisirs et plein air

5 endroits où faire un pique-nique 

Ah, les plaisirs de la table (à pique-nique). L’été, les parcs de la métropole se transforment en de vastes terrasses où il ne manque jamais de place. En milieu urbain ou perdu dans un boisé, voici cinq suggestions d’endroits où il fait bon casser la croûte au soleil.  

Parc Jarry 

«Le parc Jarry, vous n’êtes pas bien originaux…» Oui, c’est vrai. Ce parc de 36 hectares situé dans Villeray – Saint-Michel – Parc-Extension est loin d’être un secret bien gardé. Mais pour pique-niquer, c’est un incontournable. Et compte tenu de son achalandage, ce n’est pas près de changer. On y va pour son décor enchanteur et ses nombreuses tables et barbecues. Le fait qu’il soit situé à distance de marche du marché Jean-Talon, où l’on peut acheter toutes les victuailles imaginables, est un énorme plus. Pas besoin d’être original pour passer de beaux moments.  

Parc Westmount 

Vous aimez le parc du Mont-Royal ? Et Central Park à New York ? Si oui, ne manquez pas le parc Westmount. Cet espace vert a été conçu en 1912 en suivant les traces de Frederick Law Olmsted, l’architecte à l’origine des deux parcs mentionnés plus haut, c’est-à-dire en respectant les cours d’eau naturels, les ravins et les zones boisées naturellement présentes.  

Outre son décor bucolique, on peut admirer les serres de Westmount et le jardin des mystères, ainsi que Victoria Hall, édifié à la fin du 19e siècle dans le style néo-Tudor. 

Parc Molson 

Le parc Molson, c’est le parc de quartier par excellence. Au cœur d’un quartier résidentiel de Rosemont – La Petite-Patrie, on peut s’y rendre et manger sur un coup de tête. Comme il borde la rue Beaubien, on peut facilement remplir notre panier de pique-nique dans les cafés, restaurants et épiceries du coin. Il y a même une SAQ ! On y trouve aussi des tables de ping-pong et une surface parfaite pour la pétanque. Les jeux pour enfants en font une destination familiale de choix.  

Parc du Bois-Franc 

Situé au milieu du quartier portant le même nom, le parc du Bois-Franc propose plus de cinq kilomètres de sentiers au milieu d’un secteur résidentiel. 

On y trouve également un chalet, un parc à chiens et des jeux d’eau.  

C’est toutefois la présence d’étangs qui le rend attrayant pour les pique-niqueurs. S’installer sur une nappe en regardant l’eau est l’un des plaisirs qu’offre l’été en ville.  

Les visiteurs pourront se rendre dans l’une ou l’autre des épiceries du quartier pour acheter leurs provisions. 

Parc Armand-Bombardier 

La place Paul-Déjean, dans le parc Armand-Bombardier, dans l’arrondissement Rivière-des-Prairies. / Josie Desmarais/Métro

Le parc Armand-Bombardier, situé au bord de la rivière des Prairies, est un point de rendez-vous incontournable dans le nord-est de Montréal.  

Avant de manger son pique-nique, on peut se creuser l’appétit en faisant un peu de sport. Ici, on peut joueur au baseball, basketball et spikeball.  

On peut aussi manger en profitant de l’une des nombreuses activités culturelles, comme un spectacle ou un film en plein air. L’espace extérieur, lui, peut accueillir jusqu’à 50 personnes et les espaces verts vallonnés entourant la scène servent de gradins naturels pour le public.  

Pour acheter son repas, on trouve des épiceries qui proposent notamment de nombreux produits caribéens. Il y a aussi un café, deux restaurants antillais, une pizzeria ou encore un bar à jus. 

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet