Évasion, loisirs et plein air

5 parcs à visiter cet été à Montréal

Photo: Montage Métro

Le mont Royal, c’est beau, mais c’est loin d’être le seul lieu où l’on peut s’évader à Montréal. Aux quatre coins de Montréal, on découvre des havres de tranquillité. Voici cinq suggestions de parcs où profiter de la nature en ville.

Parc Angrignon

Situé dans l’arrondissement du Sud-Ouest, à la limite de LaSalle, le parc Angrignon est un endroit de verdure et de détente. C’est une oasis de verdure au milieu du bitume et de l’agitation de la ville. Il est le troisième parc urbain en importance de la métropole. Avec ses 97 hectares de milieux boisés et de clairières, cet espace vert attire contemplateurs, marcheurs et cyclistes. Des barbecues et des tables sont offerts aux pique-niqueurs du dimanche.

Au milieu du parc, un long étang artificiel se déploie sur une longueur de 1,1 km. Avec ses nombreux sentiers, l’endroit est aussi idéal pour observer différentes espèces d’oiseaux. On trouve aussi des aires de jeux pour enfants et un parc à chiens.

Parc des Rapides

Le parc des Rapides est un joyau naturel de 30 hectares. C’est l’endroit idéal pour observer les spectaculaires rapides de Lachine.

L’espace vert est aménagé sur une digue sur laquelle se trouvait l’ancienne centrale hydroélectrique de Lachine. Après la démolition de celle-ci au milieu du siècle dernier, la naturalisation des berges a permis la naissance du parc que nous connaissons aujourd’hui. Ce dernier fait maintenant partie du refuge d’oiseaux migrateurs de l’île aux Hérons. De nombreux ornithologues amateurs et des néophytes viennent y observer toute l’année près de 225 espèces d’oiseaux.

Il est possible d’admirer le fleuve et ses rapides tumultueux en déambulant dans les sentiers. Des pêcheurs y viennent aussi taquiner le poisson, été comme hiver.

Arboretum Morgan

Située dans la ville de Sainte-Anne-de-Bellevue, la réserve forestière de l’Arboretum Morgan est un incontournable. Ce site de 245 hectares est un espace de randonnée, mais aussi un lieu pour la recherche scientifique. Construit par l’Université McGill, ce site est un lieu d’observation et d’analyse de la biodiversité.

Mais on vous rassure, il n’est pas nécessaire d’être biologiste pour profiter des sentiers et de la nature offerte devant nos yeux. On s’y rend aussi pour observer la faune, qui comprend lapins, porcs-épics, renards, cerfs de Virginie, papillons, salamandres et grenouilles. Si vous voulez voir encore plus d’animaux, rendez-vous au Zoo Ecomuseum, situé tout près.

Le parc Pie-XII

Pataugeoire, court de tennis, terrain de soccer. Au premier regard, le parc Pie-XII ressemble à bien d’autres parcs de quartier à Montréal. Pourtant, il est unique au monde.

C’est ici que l’on trouve la caverne de Saint-Léonard, un site spéléologique urbain extraordinaire.

Cette caverne formée il y a plus de 15 000 ans a été découverte par hasard en 1812. Les visiteurs peuvent s’y rendre depuis le début des années 1980.

Le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies

D’une superficie de 261 hectares, le parc-nature de la Pointe-aux-Prairies est un immense espace vert divisé en deux secteurs. L’un, celui du Bois-de-l’Héritage, abrite les seuls boisés matures à l’est du mont Royal. L’autre est principalement composé de marais, de champs, de forêts et de clairières.

C’est donc un cadre idéal pour se balader à pied ou à vélo.

Le parc, situé à l’extrémité est de l’île, abrite 184 espèces d’oiseaux, dont le grand-duc d’Amérique, et des cerfs de Virginie. Autour des zones marécageuses, on peut entendre le coassement des grenouilles dissimulées entre les herbes hautes ou prenant le soleil au bord de l’eau.

Mais encore…

On le sait, cinq suggestions, c’est loin d’être exhaustif. Comme Montréal regorge d’espaces verts, voici en rafale d’autres parcs à découvrir cet été: le parc Frédéric-Back, le parc Marcel-Laurin, le parc Jarry, le parc Molson, le parc Bois-de-Liesse, le Domaine Saint-Paul et son lac des Battures, ainsi que le parc-nature du Bois-de-Saraguay.

Avec des informations de Clément Bolano, David Flotat, Félix Hurtubise et Lila Maitre.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet