Évasion, loisirs et plein air

Sous le charme d'Aix-en-Provence

Geneviève Décarie, Guides de voyage Ulysse

Aix-en-Provence est une magnifique ville provençale aux rues bordées d’arbres, aux élégantes résidences historiques et aux nombreux squares, dans lesquels on trouve près de 100 fontaines. Les multiples bâtiments et monuments d’intérêt parsemés le long des rues piétonnes du centre-ville peuvent être visités à pied, naturellement, et, somme toute, il vaut la peine de passer quelques jours dans la région. La chaîne de montagnes de la Sainte-Victoire et le massif boisé de la Sainte-Baume présentent des panoramas saisissants et sont sillonnés de merveilleux sentiers baignés d’effluves enivrants.

Principaux attraits
La rue principale d’Aix-en-Provence, l’élégant cours Mirabeau, divise la ville en deux parties. Trois fontaines jalonnent cette artère, la plus curieuse étant la Fontaine moussue, alimentée par une source chaude et ressemblant à un immense champignon vert. Plus à l’est, la Fontaine du roi René représente le monarque tenant une grappe de raisin de muscat, variété qu’il aurait introduite en France. Des cafés, des restaurants et des boutiques bordent le côté droit du cours Mirabeau, et, le soir venu, des musiciens et des artistes de rue se produisent sur cette grande avenue.

Le Musée Granet
Le Musée Granet, le musée des beaux-arts de la ville, possède une très belle collection de tableaux du XVIe au XIXe siècle (écoles hollandaise, flamande et italienne). Il compte aussi plusieurs salles consacrées aux maîtres français que vous ne devriez surtout pas manquer, avec des Å“uvres, entre autres, de Quentin de la Tour, de Nicolas de Largillière et d’Ingres.

L’élégant bâtiment qui l’abrite renferme des Å“uvres importantes de peintres et de sculpteurs provençaux (Mignard, Puget, les frères Le Nain), une section d’art contemporain, des toiles impressionnistes et une petite galerie vouée au célèbre peintre originaire de la ville qu’était Paul Cézanne. Le sous-sol et le rez-de-chaussée du Musée Granet regorgent enfin de trésors archéologiques.

L’atelier Cézanne.
Paul Cézanne est né à Aix et y a étudié le droit, puis les arts. Il a passé la plus grande partie de sa vie à peindre cette région, surtout les silhouettes de calcaire déchiqueté de la chaîne montagneuse de la Sainte-Victoire, à la lumière et aux couleurs sans cesse changeantes. Il a vécu à cette adresse au cours des sept dernières années de sa vie. Le studio et le jardin où il travaillait sont aujourd’hui transformés en musée. Quant à ses meubles et ses effets personnels, ils n’ont pas été déplacés depuis sa mort, ce qui fait de la visite une expérience solennelle et émouvante pour les inconditionnels de l’artiste.

La Montagne Sainte-Victoire
La chaîne de montagnes de la Sainte-Victoire s’étend sur 20 km à l’ouest d’Aix-en-Provence. On y trouve plusieurs villages paisibles, d’excellents sentiers de randonnée et, cachées parmi des bosquets de pins aromatiques, des résidences secondaires appartenant à de riches Aixois. Le versant nord est généralement verdoyant et présente des courbes harmonieuses, tandis que le versant sud est dramatique et beaucoup plus accidenté.

Des incendies de forêt ont dévasté certaines portions de la Sainte-Victoire en 1989. Depuis, un certain nombre de mesures préventives ont été établies, notamment la mise en place de machines «antifeu», à même de produire une brume humide, et la création d’une équipe de surveillance composée de 22 hommes et femmes à cheval, dont l’uniforme s’inspire de celui de la Gendarmerie royale du Canada.

Articles récents du même sujet