Évasion, loisirs et plein air

Bouffe, culture et histoire à Lanaudière

Thierry Ducharme, Guides Ulysse

Lanaudière, qui s’étend entre le piedmont laurentien et le fleuve, est enclavée entre la Mauricie et les Laurentides, tout juste au nord-est de Montréal. Une des premières zones de colonisation de la Nouvelle-France, Lanaudière possède un héritage architectural exceptionnel, en même temps qu’elle maintient vivantes plusieurs traditions populaires héritées des temps anciens.

La région est l’hôte, chaque été, d’un événement d’envergure : le Festival de Lanau­dière, où les mélomanes du Québec se donnent rendez-vous pour assister à des concerts de musique classique.

La ville de Joliette, quant à elle, possède un des plus intéressants musées régionaux du Québec, riche d’une collection d’art québécois et religieux : le Musée d’art de Joliette.

La nature à l’état pur
Contempler le paysage aux nombreux qualificatifs dans Lanaudière se fait de différentes façons. Lacs, rivières, chutes, terres cultivées, vastes forêts sauvages et grands espaces composent un décor harmonieux et paisible.

On appelle souvent Lanaudière la «région verte». Dans un environnement à caractère rural, les visiteurs peuvent se régaler du vert qui se décline en une surprenante gamme de nuances : du vert des foins, sur les rives du Saint-Laurent, au vert noir des conifères, en passant par le dégradé des verts champêtres, tout pour en faire une région prisée pour la tranquillité et l’harmonie de ses paysages.

La région de Lanaudière abrite de merveilleux sites naturels à découvrir : le parc des Chutes-Dorwin et celui des Cascades, tous deux situés près de Rawdon, où l’on trouve en outre un étonnant parcours d’aventure en forêt, ainsi que le sentier de la Matawinie et les parcs régionaux des Chutes-Monte-à-Peine-et-des-Dalles, de la Forêt Ouareau et des Sept-Chutes, tous des lieux parfaits pour les amants de la nature et de la marche.

Des délices pour le palais
La production agricole de Lanaudière est florissante et diversifiée. Les terres grasses produisent de nombreux fruits et légumes; elles comptent d’ailleurs parmi les meilleures terres maraîchères du Québec. Les chefs cuisiniers ont à portée de la main une vaste gamme de produits frais et savent en tirer profit pour préparer des plats succulents.

Située tout près de Montréal, Terrebonne vaut le déplacement; son quartier ancien est l’un des meilleurs endroits au Québec pour voir ce qu’était une seigneurie prospère francophone au XIXe siècle. Le vieux quartier et son île vous plongent dans une autre époque… Ainsi, il est agréable de s’y rendre pour passer une journée de détente et couronner le tout, en soirée, par un bon repas. Entre autres restaurants, deux bonnes tables où vous pourrez vous régaler ont pour nom Le Folichon et L’Étang des Moulins : leur décor, leur environnement et leur menu sont exceptionnels. Joliette et sa région abritent aussi d’excellentes tables.

Articles récents du même sujet