Évasion, loisirs et plein air

Longs séjours en Europe

Isabelle Chagnon et Lio Kiefer - Guides de voyage Ulysse

Certains définissent le long séjour comme étant un séjour de plus de trois mois à l’étranger. D’autres attribuent cette appellation à tout séjour de trois ou quatre semaines. Quelle que soit sa durée, cette formule fait de plus en plus d’adeptes.

France
Le long séjour à la française…

Depuis plus d’un siècle, la Côte d’Azur reçoit, en hiver, une clientèle de vacanciers dans ses hôtels ou ses demeures de style. Au XIXe siècle, on parlait de villégiature pour les têtes couronnées ou la bourgeoisie. Aujourd’hui, les têtes couronnées sont moins nombreuses, et les bourgeois ont acheté des maisons. Si les classiques restent Nice, Cannes et Antibes Juan-les-Pins, on trouve des options intéressantes et plus abordables du côté des villes comme Menton, Cassis, Saint-Raphaël, Fréjus et Sainte-Maxime.

Deux nouvelles destinations du sud de l’Hexagone s’ajoutent depuis quelques années à l’offre habituelle : Collioure, sur la côte languedocienne, à portée de voiture de Barcelone, et Saint-Jean-de-Luz, sur la côte basque, à proximité de San Sebastián et de Bilbao. Ces deux villes balnéaires ont l’avantage d’être situées à quelques minutes des Pyrénées (orientales pour Collioure et atlantiques pour Saint-Jean-de-Luz), avec des villages qui pratiquent encore l’art de la vraie boulange et de la charcuterie à la carte. Partout, on retrouve, selon les villages, des marchés une ou deux fois par semaine, qui mettent l’accent sur les spécialités locales.

Les attraits…

  • la langue;
  • la proximité de la mer et de la montagne;
  • les différences de paysage et de mentalité à quelques kilomètres de distance;
  • des traditions culturelles omniprésentes;
  • des transports pratiques et accessibles entre villes et villages, en autocar ou en train.

Les irritants…

  • la cherté de la vie;
  • des complications ubuesques lorsqu’on requiert les services de l’administration locale;
  • une météo imprévisible.

Atout France au Canada: ca.franceguide.com/

Grèce
Le long séjour à la grecque…

Du côté des Cyclades ou d’Athènes, il y a peu de possibilités de longs séjours. Ceux-ci se pratiquent plutôt, en hiver, du côté des îles Ioniennes – Céphalonie, Ithaque, Corfou -, où les hôtels cassent leurs prix.

Ici, on n’a pas besoin de guide : impossible de se perdre. La route fait le tour des îles, et, géographiquement, rien n’a changé depuis l’époque d’Homère. Ce qui a changé, c’est le nom des menus (table d’hôte à la Télémaque ou dessert de Pénélope), et celui des chiens, dont beaucoup s’appellent  Argus. L’usage de la bicyclette et du scooter est très répandu, ainsi que la marche. Les plages sont formées de galets ronds qui donnent aux eaux qui les lèchent ces tons de bleu si merveilleux.

Les plages de Myrtos et d’Antisamos à Céphalonie, ainsi que celles de Caminia, Filiatro, Skinos, Poli et Pera Pighadi à Ithaque, sont à conseiller. En bateau, on peut choisir n’importe quelle crique. On déniche le plus souvent des r��sidences et des villas touristiques qui constituent des gîtes autonomes de tailles diverses ainsi que de petites structures familiales qui donnent le ton de l’offre raisonnable en matière d’hébergement. On peut pousser jusqu’à Corfou, mais les prix y restent élevés, comme dans les Cyclades.

Les attraits…

  • la possibilité de faire le tour des îles en vélo ou en scooter;
  • une gastronomie tournée vers le poisson et les fruits de mer;
  • le coût de la vie abordable;
  • la facilité à s’approvisionner.

Les irritants…

  • la barrière de la langue (sauf les commerçants qui parlent un peu l’anglais);
  • les plus belles plages sont accessibles seulement par bateau.

Office national hellénique du tourisme: www.gnto.gr

Portugal
Le long séjour à la portugaise…

On dénombre la plupart des longs séjours du côté de l’Algarve, surtout entre Sagres et Faro, où on jouit d’un climat agréable en hiver et de la présence de terrains de golf ouverts toute l’année. La principale clientèle est britannique et germanique, ce qui donne le ton à certaines formes de restauration et de produits avec lesquels les commerçants veulent les charmer.

On retrouve bien sûr de petits restaurants locaux qui apprêtent la morue de mille manières et utilisent les anchois comme garniture de tous les jours. Étant donné le cours de l’euro, les prix ont fait un bond, et les «long-séjouristes» ont tendance à choisir un lieu d’hébergement avec cuisinette.

Les attraits…

  • les plages plutôt désertes à cette période;
  • l’amabilité des résidants;
  • une bonne cuisine variée (grillades, poisson et fruits de mer);
  • une facilité à faire ses achats un peu partout.


Les irritants…

  • une côte bétonnée à l’excès par endroits;
  • la barrière de la langue (les commerçants s’expriment en anglais et en allemand, car  beaucoup de «long-séjouristes» proviennent du Royaume-Uni et de l’Allemagne);
  • les transports en autocar sont un peu anarchiques.


Portugal Trade and Tourism Commission: www.visitportugal.com

Espagne
Le long séjour à l’espagnole…

Les longs séjours en Espagne demeurent une tradition hivernale pour les aînés qui ne supportent plus les grandes chaleurs estivales ni les hordes de jeunes qui s’agglutinent sur les plages. Les «long-séjouristes» y coulent donc de beaux jours, surtout en bord de mer. Si Tor­remolinos et Marbella ont été les premières destinations à recevoir ce tourisme hivernal, le reste de la Costa del Sol et la Costa Blanca ont emboîté le pas depuis.

On trouve le plus souvent sur ces côtes des appartements (du studio au quatre-pièces) dans des immeubles adjacents aux plages. Il faut noter qu’en période hivernale la moitié des magasins et des restaurants sont fermés, ce qui donne un choix peu étendu en matière de babioles à rapporter et de paellas à engouffrer. Pour les longs séjours en Espagne, la ville de Barcelone attire une clientèle plus jeune qui veut s’imprégner de la movida et des nuits barcelonaises. Des appartements sont disponibles dans la vieille ville comme dans la ville nouvelle.

On peut dénicher quelques options de longs séjours hôteliers sur la Costa de la Luz, cette bande du littoral atlantique de l’Espagne déployée de part et d’autre de Cadix. La région attire une partie du jet-set européen rebutée par les foules de la Costa del Sol. On y trouve d’immenses plages et une grande qualité hôtelière.

Les attraits…

  • les plages sont presque désertes;
  • un transport pratique et accessible par autocar ou par train entre villages et provinces voisines;
  • en quelques heures, on passe du bord de la mer à des tonnes d’histoire et d’architecture.

Les irritants…

  • la barrière de la langue (utilisation d’un anglais approximatif);
  • cherté de la vie à Barcelone et à Marbella;
  • appartements sans grand charme dans de grands immeubles à Torremolinos;
  • bétonnage excessif de la Costa del Sol.


Bureau du tourisme d’Espagne: www.spain.info/?l=fr

Des destinations européennes émergentes pour les longs séjours

La Croatie
Destination très courtisée depuis quelques années, la Croatie voit son succès fleurir sur toute la côte, de Zadar à Dubrovnik. Pour de longs séjours en hiver, l’île de Korcula, située en face de Dubrovnik et de Ston, demeure un excellent endroit. Son hôtellerie long séjour se traduit par des maisons de différentes tailles à louer.

L’Allemagne
Berlin, la capitale, est souvent choisie comme ville de long séjour par une clientèle qui se situe entre 30 ans et plus de 60 ans. Les motifs du séjour sont l’histoire, l’art, la vie nocturne, les expositions, la fébrilité de la création (mode, danse, arts visuels). On trouve des appartements à prix intéressants dans le quartier de Kreuzberg.

La Grande-Bretagne et l’Irlande
Londres est la ville des longs séjours en appartements privés, qui demeurent toutefois très chers. Pendant le printemps ou l’automne, on retrouve certains habitués qui fréquentent les plages désertes du Devon et de la Cornouailles, ou qui se laissent tenter par un long séjour en Irlande dans le Connemara ou aux abords de Dublin et de Cork.

Articles récents du même sujet