Évasion, loisirs et plein air

Trois îles à découvrir lors d’une croisière dans les Antilles

Photo: Métro
Annie Gilbert - Guide Ulysse

Les croisières dans les mers du Sud s’avèrent une formule vacances très prisée des voyageurs en raison de leur grande accessibilité, de l’offre variée et de la possibilité de découvrir des îles paradisiaques qu’ils n’auraient peut-être pas la chance de visiter autrement.

Voici trois îles qui ont chacune de quoi faire le bonheur des croisiéristes lors d’un arrêt d’une journée.

St. Thomas, la mecque du magasinage

St. Thomas, l’une des Îles Vierges américaines, vit au rythme des arrivées et des départs des paquebots de croisière et autres voiliers qui accostent au port de Charlotte Amalie, la capitale des Îles Vierges américaines et chef-lieu de l’île. Boutiques, édifices coloniaux, réserves marines, forteresses historiques et plages paradisiaques seront au programme de votre séjour.

Quoi faire? Quoi voir?
Charlotte Amalie attire d’abord l’œil des flâneurs grâce à ses petites maisons colorées à toit de tuiles rouges. Ce port demeure avant tout une escale incontournable pour les croisiéristes dans les Caraïbes. La capitale est en effet réputée pour ses innombrables boutiques qui se succèdent le long de Main Street ainsi que dans le Havensight Mall. Attendez-vous à faire de très bonnes affaires, puisque les autorités américaines doublent la quantité autorisée de produits détaxés.

Le Fort Christian est le plus ancien bâtiment des Îles Vierges américaines. Site historique national, cette forteresse fut construite en 1672 pour protéger l’île des pirates et des armadas européennes. Elle servit par la suite d’édifice gouvernemental, d’église, puis de centre communautaire. Aujourd’hui, elle abrite le Virgin Islands Museum, qui expose quelques objets retraçant l’histoire de l’île.

La villa du Seven Arches Museum, qui date du XVIIIe siècle, a été entièrement restaurée. Cuisine, quartiers des esclaves, salons décorés de meubles d’époque, le tout rappelle le passé colonial de l’île, lorsque St. Thomas était encore sous occupation hollandaise.

En grimpant les «99 marches» (99 steps) qui relient le port aux hauteurs de Government Hill, on atteint le Bluebeard’s Castle, une tour fortifiée datant du XVIIe siècle, qui abrite aujourd’hui un hôtel et un restaurant. Il s’agit de l’un des plus anciens bâtiments historiques des Îles Vierges américaines.

Magens Bay est la plage incontournable de l’île. On y pratique une foule de sports nautiques, de la plongée au kayak de mer.

Sainte-Lucie, le royaume des plages

port de Castries Sainte-Lucie
Des exotiques savanes côtières balayées par les vents jusqu’aux sommets montagneux, en passant par la luxuriante forêt tropicale humide, Sainte-Lucie a beaucoup plus à offrir aux voyageurs que des plages de sable blanc. Au pied des magnifiques pitons se succèdent des récifs de corail, des parcs marins, des réserves naturelles, des sources thermales, des chutes et des douzaines d’anses isolées. Il s’avère tout à fait approprié d’entrer par la mer à Castries, la capitale de Sainte-Lucie. Dès les premiers jours de la présence européenne dans l’île, Castries fut reconnue comme un des plus beaux ports des Caraïbes.

Quoi faire? Quoi voir?
L’île de Sainte-Lucie, grâce à sa côte découpée et à son relief diversifié, ne manque certes pas d’attraits. Ses plages invitent à la détente et à la baignade. La mer accueille volontiers les plongeurs (avec tuba ou bouteille) et les férus de voile, de ski nautique ou de pêche sportive en haute mer.

Les plages
Comme la côte est très découpée, les plages sont diverses et magnifiques dans leur anse. Au nord de Castries, sable fin et charme riment avec Vigie Beach et Choc Beach. Près de Rodney Bay, Reduit Beach est assez longue pour qu’on s’y sente seul, et la location d’équipement de plongée-tuba est possible. Au sud, près de Soufrière, le sable noir volcanique couvre les plages. À Anse Chastanet Beach, bien que la baignade soit fantastique, la proximité du récif privilégie la plongée.

Les îles Caïman, le paradis des sports nautiques

Stingray City
Les îles Caïman sont surtout reconnues pour leur latitude en matière de fiscalité, mais elles offrent bien plus que cela. Plongée sous-marine, voile, faune et flore, détente et culture font de ces îles un endroit paradisiaque qu’il vaut la peine de découvrir.

Quoi faire? Quoi voir?
La Seven Mile Beach de l’île de Grand Caïman invite à la détente et au bronzage, alors que la mer attire volontiers les baigneurs, mais également tous ceux qui désirent pratiquer la plongée-tuba, la plongée sous-marine, la voile ou la pêche sportive au large.

Le Pedro St. James Historic Site est un attrait à ne pas manquer. On trouve dans ce lieu chargé d’histoire des plantations anciennes agrémentées d’une belle végétation tropicale. De la première maison, construite autour de 1780, il ne reste que des ruines, mais elles se révèlent être les plus anciennes des îles. Un nouveau bâtiment a été refait en respectant le mode de construction de l’époque. Le site se veut aussi le lieu de naissance de la démocratie dans les îles Caïman.

Ceux qui désirent nager et s’amuser en compagnie de raies pourront le faire à Stingray City, où l’on en trouve plusieurs. Cette attraction est extrêmement populaire, tant et si bien que ce serait une bonne idée de réserver sa place.

ulysse croisière dans les caraïbes cover
Ce texte est tiré du guide Croisières dans les Caraïbes d’Ulysse.

Articles récents du même sujet