03:30 28 août 2019 | mise à jour le: 27 août 2019 à 22:08 Temps de lecture: 2 minutes

Concilier travail et études

Concilier travail et études
Photo: Métro

Plusieurs étudiants occupent un emploi tout en poursuivant leurs études. Est-ce une bonne chose? Il semblerait que oui…

En fait, la plupart des jeunes qui travaillent durant leurs études en tirent plusieurs avantages: autonomie financière, expérience, sens des responsabilités, etc. Mais pour arriver à concilier le travail et les études sans s’épuiser, encore faut-il être en mesure de bien s’organiser.

L’idéal, pour un étudiant, est de se tourner vers un emploi qui lui permette d’organiser son horaire de travail en fonction de ses cours, et non l’inverse. Un étudiant doit toujours accorder la priorité à ses études et garder en tête son objectif premier, qui est d’obtenir un diplôme. À cet égard, il est primordial d’aviser son employeur de ses disponibilités dès l’entretien d’embauche. Aucun compromis ne doit être fait sur ce point. Autrement dit, pas question de sacrifier un cours ou de reporter l’échéance de ses travaux scolaires pour «rendre service» à l’employeur. Si ce dernier n’arrive pas à comprendre et à respecter la réalité de l’étudiant, il vaut mieux aller voir ailleurs. Heureusement, plusieurs employeurs y sont sensibles.

Combien d’heures par semaine faut-il travailler?

Un étudiant à temps plein ne devrait pas travailler plus de 15 heures par semaine, sans quoi il risque de connaître des difficultés à l’école, voire d’être forcé à abandonner son programme.

L’étudiant qui vise une conciliation travail-études optimale doit également tenir compte d’un autre facteur: ses besoins physiologiques. Bien manger, dormir suffisamment, faire de l’exercice, avoir une vie sociale active et se garder du temps pour se relaxer demeurent à la base d’une conciliation travail-études réussie.

Articles similaires