Manger et boire local

MAKA: une nouvelle adresse écolo conjugue beauté, bien-être et bienfaisance

Une nouvelle adresse écolo conjugue beauté, bien-être et bienfaisance
La boutique MAKA est un espace chaleureux où il est possible de discuter cosmétiques naturels, aromathérapie, écologie et projets humanitaires. Photo: Maryse Deraîche/Métro

C’est en pleine pandémie que la jeune propriétaire et aromathérapeute certifiée de 33 ans, Jennifer Hatoum, a ouvert les portes de la boutique-atelier MAKA cet automne. Un projet sur lequel elle planchait depuis plus de sept ans!

La mission de l’endroit? Offrir des produits et des outils pour vivre une vie plus verte tout en participant à la création d’un monde plus juste.

Cosmétiques naturels, produits d’entretien ménager écologiques, ateliers et formations, programmes sociaux envers ses fournisseurs… L’univers MAKA prône l’engagement social et environnemental.

La boutique

Quand on entre chez MAKA (qui veut dire «la Terre» en lakota), on est inondé de lumière; le lieu est épuré tout en étant enveloppant. À la mont- réalaise, la pièce est faite sur le long et un magnifique bar trône en son centre.

«C’est le bar à huiles et à hydrolats», explique la propriétaire. «J’ai fait une petite sélection : eau de rose, eau de camomille, de l’aloès verra… Le tout est offert au poids.»

On y trouve également des huiles essentielles et végétales, des détergents pour la lessive, des herbes en vrac et la gamme de cosmétiques naturels MAKA, entièrement conçue sur place par la propriétaire.

«J’ai élaboré une ligne naturelle de cosmétiques qui comprend des élixirs pour le visage et un baume à lèvres, précise Mme Hatoum, et sur consultation, je peux créer des formules personnalisées pour chaque client.»

Projet de 360 degrés

«J’ai suivi des cours d’aromathérapie à la base pour la ligne de cosmétiques naturels, et puis je me suis rendu compte que cela pouvait réellement soigner les gens», mentionne-t-elle. «Ça a été une grosse découverte pour moi. C’est alors que le projet est devenu quelque chose à 360 degrés.»

Le logo de la boutique est une fleur de vie. Cette figure géométrique est composée d’une juxtaposition de plusieurs cercles, et «elle représente l’interconnexion.»

En effet, en plus d’offrir de tout pour bien vivre en vert, MAKA s’engage à investir une partie de son chiffre d’affaires dans des initiatives sociales mises en place pour redonner aux travailleurs qui sont à l’origine des matières premières. 

Un premier projet se déroulera au Maroc, et permettra à des femmes d’accéder à un programme d’alphabétisation.

«J’ai travaillé avec les femmes qui font l’huile d’argan au Maroc. Je leur ai demandé ce qu’elles voulaient que je fasse pour elles. Elles m’ont dit qu’elles voulaient apprendre à lire et à écrire», raconte l’aromathérapeute. Dès que la situation le permettra, Jennifer Hatoum se rendra sur place pour le lancement de cette première initiative.

La boutique MAKA est située au 5427, boulevard Saint-Laurent. Les rendez-vous pour les consultations virtuelles en aromathérapie peuvent être pris en ligne à carebymaka.com


Articles récents du même sujet