Manger et boire local

Construction domiciliaire : la nouvelle génération

Photo: Métro
Avi Friedman - Professeur en architecture, McGill

Le coût élevé du logement pousse à rechercher des stratégies visant à réduire le prix des maisons.

Mais comment peut-on diminuer les coûts de construction dont le designer et le constructeur ont la maîtrise, soit la main-d’œuvre et les matériaux? En s’inspirant du passé et en réintroduisant l’innovation!

Les maisons actuelles semblent inutilement complexes. Les toits de forme élaborée, par exemple, sont coûteux, difficiles à entretenir et ne s’harmonisent généralement pas avec la structure qui les supporte. Afin de réduire leurs coûts, les anciens constructeurs ont simplifié la forme des habitations. En collaboration avec un designer, les constructeurs contemporains pourraient réévaluer les plans des maisons de sorte à faciliter leur construction. Ainsi, ils pourraient économiser gros et préserver l’élégance des maisons.

De plus, certains constructeurs de l’après-guerre ont réduit les coûts liés aux fondations en éliminant le sous-sol. Cette pratique devrait être réexaminée aujourd’hui. L’espace perdu pourrait être récupéré dans le grenier, ce qui rendrait les fermes de toit fonctionnelles de plus d’une façon.

Au lieu de clouer et de bâtir un mur un montant à la fois, des méthodes de préfabrication pourraient être employées. Produites au moyen d’outils électriques dans un environnement protégé, les maisons industrialisées ou modulaires ont le potentiel de réduire considérablement le délai d’exécution et, conséquemment, de diminuer les coûts. De plus, la méthode actuelle de recouvrement des cloisons intérieures, c’est-à-dire poser des panneaux de gypse, les plâtrer, attendre qu’ils soient secs pour les sabler et les peinturer, semble archaïque. Pourquoi ne pas utiliser des panneaux à clips, constitués d’une charpente d’acier? Ils pourraient au moins être utilisés au sous-sol, où les démarcations entre les panneaux seraient moins hideuses.

L’étape de la finition est l’une des pierres d’achoppement de la construction domiciliaire. Le temps est venu d’adapter certaines pratiques actuelles, notamment en modifiant le code du bâtiment, sans toutefois compromettre la sécurité des occupants. Quant aux commodités, elles méritent d’être réinventées. La technologie sans fil est de plus en plus courante dans les maisons. Les fils électriques pourraient passer dans des moulures spécialement conçues et fixées à l’extérieur des murs, le long du plancher. Cette méthode pourrait réduire le coût d’installation et la durée des travaux, tout en offrant une souplesse accrue aux occupants.

Ces dernières années, de nombreux produits novateurs ont été adoptés par les constructeurs, mais le processus de construction est pratiquement demeuré inchangé. Le moment est propice pour s’inspirer des constructeurs d’autrefois et faire preuve d’innovation.

Articles récents du même sujet