Manger et boire local

Les économies d'énergie commencent par le gros bon sens

Les nouveaux propriétaires, en particulier de logements neufs, ont parfois de bien mauvaises surprises à la réception de leur première facture de chauffage. Parfois, les coûts sont de 50 à 75 % plus élevés que ce à quoi on s’attendrait. Vérifiant tout de la cave au grenier, ils se demandent alors s’ils ont fait une bonne affaire. Quelques-uns espèrent un miracle technologique qui réduirait leur consommation d’énergie.

Que pourraient-ils faire? La réponse est relativement simple : ils pourraient acheter la bonne maison! Pas une maison high-tech, mais un logement conçu selon le sens commun. On peut certes diminuer les pertes de chaleur en utilisant les matériaux et les techniques de construction les plus sophistiqués. Mais dans la réalité, seule une petite partie de la population peut se le permettre. Les économies doivent donc venir de solutions sensées.

Une maison bien conçue
Acheter la bonne maison neuve signifie choisir la bonne configuration. Mieux vaut privilégier une maison en rangée, qui ne compte que deux façades, plutôt qu’un pavillon qui perdra de l’énergie par ses quatre murs. Une maison de plain-pied perdra sa chaleur par le toit, alors que dans les logements à étages, la chaleur est redistribuée.

Au cours des dernières décennies, la taille de nos maisons a augmenté, elles ont adopté des formes plus complexes. Nous avons troqué les anciens modèles pour des formes en L et en H, qui favorisent la perte de chaleur. Pour deux logements identiques, on économise environ 15 % en choisissant un plan rectangulaire plutôt qu’en L.

Nous continuons d’installer de grandes baies vitrées sur nos façades. Malgré
les innovations dans ce domaine, elles sont toujours responsables d’une grande perte d’énergie. Il faut donc placer les plus grandes fenêtres au sud et les plus petites au nord. Un bon plan assurera que les chambres soient placées contre le mur nord, tandis que celles dévolues aux activités du jour se trouvent au sud, pour profiter du soleil. Autre astuce : installer un ventilateur qui poussera l’air chaud au sommet d’un escalier.

Pendant mes visites de nouvelles constructions, j’ai souvent noté l’intégration de technologies avancées dans d’immenses maisons. Mais je constate surtout des occasions manquées. Les concepteurs de ces maisons n’ont pas réalisé que les économies d’énergie commencent par le gros bon sens.

Articles récents du même sujet