Manger et boire local

La parole à Tatiana Londono

Tatiana Londono, agente immobilière montréalaise, sera en vedette dans la téléréalité The Property Shop dès la semaine prochaine.

Pourquoi avoir voulu ouvrir votre propre agence?

Je n’ai jamais été à l’aise avec le statu quo. J’ai continuellement envie de relever de nouveaux défis, et je sentais que nous avions besoin d’un nouveau type d’agence. Quelque chose d’unique, de cool.

Qu’est-ce qui vous a attirée dans le projet de téléréalité?

Si on m’avait déjà approchée par le passé, cette fois-ci, c’était au bon moment et au bon endroit. Quand la maison de production m’a contactée, j’étais prête à ouvrir mon agence et ce projet offrait la profondeur et la portée que je recherchais. C’est le genre d’émission que je regarderais.

Qu’est-ce que les téléspectateurs apprendront?

Les autres émissions parlent des acheteurs et des vendeurs, mais celle-ci montre l’envers du décor?: elle montre le quotidien des agents, ceux qui rendent les transactions possibles!

Et vous, qu’avez-vous appris au fil du tournage?
Que faire de la télé est difficile et n’est pas aussi glamour que les gens pensent. Comme n’importe quoi, faire une émission demande beaucoup d’énergie et d’engagement.

Comment voyez-vous le marché immobilier à Montréal?

Le marché est fort et toujours en croissance. Ceux qui attendent une baisse des prix risquent d’attendre longtemps.

Pourquoi recourir aux services d’un agent?

Il est plus facile de vendre ou d’acheter avec un agent. Il est là pour protéger la personne qu’il représente tout en assurant une transaction en douceur.

Que diriez-vous aux acheteurs à la recherche de leur première maison?

1. Faites appel à un agent immobilier. Vous avez besoin de quelqu’un qui veille à vos intérêts. Appelez-moi!

2. Assurez-vous de savoir combien vous pouvez vous permettre et demandez une préapprobation
hypothécaire.

3. L’emplacement est primordial. Assurez-vous de chercher là où vous voulez habiter.   

The Property Shop, sur les ondes de HGTV (en anglais) les mercredis à 20 h et minuit, en reprise le samedi à 14 h dès le 2 juillet

Articles récents du même sujet