Manger et boire local

Les amies d'abord, dit Denise Bombardier

Après une rupture amicale, Denise Bombardier s’est mise à l’écriture d’un essai très personnel sur l’amitié entre les femmes, intitulé Nos chères amies… Métro l’a rencontrée dans son loft du Plateau-Mont-Royal, question de faire le point sur les amitiés féminines.

Pourquoi avoir écrit ce livre?
Je pense que l’amitié entre les femmes est devenue quelque chose de fondamental. Aujourd’hui, les familles sont éclatées et les femmes se retrouvent souvent seules. L’amitié devient donc le lien affectif de première importance.

Pourquoi l’avoir écrit maintenant?
Parce que, moi-même, j’ai été profondément blessée par une amie. J’ai donc tenté de comprendre pourquoi une rupture d’amitié pouvait être aussi douloureuse qu’une peine d’amour. Malheureusement, les deux le sont tout autant.

Où situez-vous l’amitié dans les valeurs actuelles?
L’amitié est devenue une valeur plus élevée que celle de la famille. Les amis remplaceront bientôt nos parents. Je dirai même que, pour les femmes, l’amitié sera aussi importante que leurs relations amoureuses.

Croyez-vous en l’amitié entre les hommes et les femmes?
Non, mais il y a de rares exceptions. J’y crois quand l’homme est gai. Toutes les femmes ont des amis homosexuels. Avec eux, il n’y a pas «d’ambiguïté».

Dans votre essai, vous dépeignez les amitiés entre les femmes comme étant plus intimes que les amitiés masculines. Pourquoi?
C’est à cause de la nature humaine des hommes et des femmes. Les femmes sont beaucoup plus affectives dans leurs rapports. Elles se livrent plus facilement, plus spontanément que le sexe opposé.

Donc les femmes auraient moins de pudeur que les hommes?
Oui, absolument. Elles peuvent être aussi plus perverses que les hommes. Eux, lors d’une confrontation, vont être plus directs. Les femmes, quant à elles, prennent souvent des détours subtils pour blesser, notamment avec les mots. N’oublions pas que le terrain de l’affectif est un terrain féminin.
 
Pourquoi certaines femmes délaissent leurs amies pour un homme?
Parce qu’elles sont incapables de vivre deux intimités intenses à la fois. D’ailleurs, beaucoup ont peur de cette compétition, et avec raison!

Avec quel type de personne vous ne pourriez envisager une amitié?
Je serais incapable d’entamer une relation amicale avec quelqu’un de raciste, homophobe ou antisémite. Je ne pourrais pas non plus être amie avec une personne qui dépendrait totalement de moi. Ce serait insupportable!

Nos chères amies…
Éditions Albin Michel
En librairie le 2 mai

Articles récents du même sujet