Manger et boire local

La publicité sur le tabac est de retour, mais pour combien de temps?

Après environ dix ans d’abstinence, l’industrie du tabac a repris son offensive publicitaire.

Des pleines pages de publicité ont fait leur apparition dans les hebdomadaires culturels Voir, Ici, Mirror et Hour depuis le mois de novembre et ont fait sursauter les groupes antitabac qui y ont vu une incursion en zone interdite. Si Québec n’y voit rien d’illégal, le gouvernement se prépare à mieux encadrer ces publicités.

«Selon nous, ces publicités ne sont pas légales, a indiqué à Métro Louis Gauvin, coordonnateur et porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac. Ce que la loi autorise, ce sont des publicités informatives, qui n’est d’ailleurs pas une catégorie de publicité qui existe. Les publicités ne doivent pas être attrayantes. Pourtant, avec leurs fonds de couleurs, celles-ci le sont.»

La Coalition, ainsi que le regroupement Médecins pour un Canada sans fumée, ont logé une plainte auprès du ministère de la Santé du Québec et de Santé Canada afin d’empêcher la diffusion de ces publicités.

Des publicités bien légales
«Nous avons reçu et considéré la plainte, a précisé Geneviève Villemure-Denis, porte-parole du ministère de la Santé. Toutefois, ces publicités ne sont pas illégales. La publicité sur le tabac est permise. La raison pour laquelle on n’en voyait pas depuis quelque temps, c’est que l’industrie du tabac contestait la validité de la loi devant la Cour suprême. En attendant le verdict, elle avait simplement décidé de ne pas faire de publicité.»

Selon André Benoît, vice-président aux affaires corporatives de JTI Macdonald,
le fabriquant des cigarettes Fusion dont les publicités ont notamment été publiées dans l’édition du 27 mars du Voir, la loi fédérale de 1997 n’était pas assez claire. «La loi disait que nous ne pouvions pas faire des publicités attrayantes et suscitant une émotion, a-t-il précisé. La Cour suprême a validé la loi en juin, mais a apporté certaines précisions. Cela nous a permis de refaire de la publicité.»

Le gouvernement réagit
Le 5 mars, le ministre de la Santé, Philippe Couillard, a fait publier dans la Gazette officielle du Québec un projet de règlement afin d’encadrer la publicité sur le tabac.

Elles devront être en noir et blanc, la taille et le style des caractères seront prédéterminés. Le règlement doit entrer en vigueur à la fin du mois de mai. Il coïncidera ainsi avec l’application de la réglementation qui interdira les étalages de produits du tabac dans les commerces.

Chez JTI Macdonald, on dit ignorer si la campagne publicitaire se poursuivra après l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation.

Articles récents du même sujet