Manger et boire local

Les plus grandes utilisatrices de Facebook seraient aussi les plus seules

Une étude démontre un lien entre la solitude et l’utilisation massive de Facebook chez les femmes. 

C’est une étude bien triste que nous rapporte Top Santé, alors que des chercheurs tracent un lien entre l’utilisation massive de Facebook et la solitude chez les femmes.

Les jeunes femmes qui utilisent massivement Facebook seraient davantage seules que leurs consoeurs qui ne l’utilisent pas ou qui l’utilisent moins, selon les chercheurs de l’Université Charles Sturt derrière l’étude.

Ces conclusions sont celles obtenues après l’analyse des comportements de 606 femmes sur les réseaux sociaux. Elles démontrent que plus une internaute propose un profil bien garni et des informations (souvent très personnelles), plus elle se sent seule dans la réalité.

« Ces résultats ont du sens. Il est logique que les gens qui se sentent seuls partagent ce genre d’informations. Ils veulent faciliter la prise de contact avec les autres, ce qui pourrait les aider à surpasser leur sentiment de solitude », analyse Al-Saggaf, un professeur appelé à commenter l’étude.

Malheureusement, plusieurs autres études ont démontré que Facebook tend à miner le moral et l’estime de soi, au contraire de l’améliorer. Il s’agirait donc d’un cercle vicieux, vu les possibilités du réseau virtuel de Mark Zuckerberg.

D’autres études sur le sujet sont certainement à venir, alors que le web et les réseaux sociaux continuent leur irrésistible ascension dans notre quotidien.

Crédit photo : Freedigitalphotos.net

Articles récents du même sujet