Manger et boire local

Les compléments alimentaires ne protègent pas des coups de soleil

Les compléments alimentaires en gélules qui aident à obtenir un beau bronzage ne protègent pas la peau des coups de soleil et ne remplacent pas les crèmes solaires, rappellent les dermatologues.

Été et beau bronzage riment ensemble. Les gens font tout pour avoir un super teint durant leurs vacances. Certains vont jusqu’à prendre des compléments alimentaires à base de substances antioxydantes comme le lycopène, le sélénium, la lutéine ou les caroténoïdes pour obtenir une peau dorée.

Les compléments alimentaires sont bons pour la peau et font en sorte qu’elle soit plus apte à se défendre contre certains méfaits des UV, en retardant en quelque sorte les risques d’attraper un coup de soleil.

Top Santé explique : « Les compléments alimentaires n’ont aucun effet ou presque sur les risques de coups de soleil puisqu’ils multiplient la dose maximale de soleil admise par la peau par 1,3. Autrement dit, on mettra 23 minutes avant d’avoir un coup de soleil au lieu de 20 minutes d’exposition ».

Les gélules ne sont donc pas une protection solaire et ne devraient en aucun cas remplacer chapeau, lunettes de soleil et crème solaire, qui demeurent les outils les plus efficaces de protection contre les UVA et les UVB, confirment les dermatologues.

Les spécialistes de la peau rappellent aux personnes bronzées que leur beau teint les rend moins sensibles aux coups de soleil, mais qu’elles ne sont pas pour autant à l’abri du cancer de la peau et des mélanomes, de plus en plus présents chez les moins de 40 ans.

Il semblerait qu’il y ait seulement 15 % des gens qui pensent à remettre de la crème solaire toutes les deux heures lorsqu’ils sont à l’extérieur au soleil ou après la baignade.

Crédit photo : Holbox/Bigstock.com

Articles récents du même sujet