Manger et boire local

Des bulles amères pour les Fêtes

Photo: Simon Coutu

Métro vous propose une nouvelle rubrique pour explorer le monde des spiritueux et des cocktails. Tous les mois, des histoires, des recettes, des nouveautés ou de bonnes adresses, pour mieux apprécier les distillats d’ici et d’ailleurs.

Le temps des Fêtes est une excellente occasion de sabler le mousseux et d’en faire des cocktails perlants. Cette année, faites la dolce vita à l’italienne, à bon prix, grâce au prosecco!

Ce vin sec et pétillant produit dans le nord de l’Italie est généralement fait de raisin Glera. Sa deuxième fermentation, qui lui donne son effervescence, a lieu en cuves d’acier sous pression.

Cette méthode, inventée par l’Italien Federico Martinotti en 1895, est donc bien meilleur marché que la champenoise, qui préconise une deuxième fermentation directement en bouteille.

Le Spritz

SPRITZLe prosecco se marie bien avec les amari, des liqueurs amères et sucrées produites à base d’herbes. L’Aperol est probablement le plus accessible de cette grande famille alcoolisée. Inventé au lendemain de la Première Guerre mondiale, cet apéritif piémontais est fait à partir d’oranges douces et amères, de plantes et de racines. Pour vos festivités, faites comme à Venise, et commencez la soirée avec un Aperol Spritz!

Recette

  • 1 part de prosecco
  • 1 part d’Aperol
  • 1 part d’eau pétillante

    Déposez quelques glaçons dans une coupe, ainsi qu’une tranche d’orange. Versez-y les trois liquides. Pour des résultats plus ou moins alcoolisés, jouez avec la quantité de vin et d’eau pétillante.

Le Bicicleta

BICICLETAUn peu plus amer que l’Apérol, le Campari est une autre excellente introduction à l’univers des amari italiens. Cet apéritif milanais élaboré en 1860 est réalisé par l’infusion de dizaines de plantes et de fruits. Le cocktail Bicicleta est particulièrement rafraîchissant sur une terrasse, le printemps venu, mais il fera aussi une délicieuse entrée en matière pour vos convives à Noël.

Recette

  • 2 onces de Campari
  • 2 onces de prosecco
  • Un trait d’eau pétillante

Dans une coupe, déposez quelques glaçons. Versez le Campari, le vin, ainsi qu’un peu d’eau pétillante, au goût. Décorez d’un quartier d’orange ou de pamplemousse.

La chance du débutant

LUCKLe Montenegro est un digestif méconnu. Plus d’une quarantaine d’herbes entre dans la composition de cette liqueur très sucrée. Le goût de cet amaro, créé en 1885 à Bologne, rappelle celui des colas italiens comme le Brio Chinotto. La célèbre pizzeria Roberta’s de Brooklyn, repère de hipsters et de touristes, propose un excellent cocktail pétillant le mettant en vedette: le Beginner’s Luck.

Recette

  • 1 trait Angostura (un amer à cocktails, disponible dans les épiceries)
  • 1 once d’Amaro Montenegro
  • 4 onces de prosecco

Laissez tomber quelques gouttes d’Angostura dans une coupe à vin, versez l’Amaro Montenegro et le prosecco. Décorez d’un zeste d’orange, de citron ou de pamplemousse.

Articles récents du même sujet